Home / Sports / CAN 2019 Feghouli : «Je ne pense qu’à gagner la coupe !»

CAN 2019 Feghouli : «Je ne pense qu’à gagner la coupe !»

Le n° 10 de l’EN est très satisfait de la préparation pour cette CAN 2019.

Sofiane Feghouli qui est à sa troisième CAN, est très confiant et il tient le même discours que le sélectionneur national, Djamel Belmadi. Feghouli croit dur comme fer à une seconde étoile africaine. «On ne craint personne. On va mouiller le maillot, rendre fiers nos supporters et revenir avec la Coupe. Moi, je dors et je me lève en pensant à ça, je suis venu pour ça, sinon je préfère rester avec ma famille et mes enfants. Je suis venu pour gagner, représenter mon pays dignement et donner tout ce que j’ai. La plupart des joueurs pense comme moi», a avoué, sur le site officiel de la FAF, le no 10 de l’EN, très satisfait de la préparation effectuée pour cette CAN 2019.
«Le travail accompli jusque-là me rend optimiste. On met beaucoup d’intensité dans les entraînements. Tout le monde est impliqué, ça fait vraiment plaisir. Chapeau au staff technique et aux joueurs qui sont vraiment des professionnels venus avec une bonne mentalité. Les 23 meilleurs Algériens sont là. Le niveau est élevé. Tout le monde peut jouer à la place de tout le monde, ce qui fait que l’intensité est meilleure et la concurrence saine. On aura besoin de tout un chacun. C’est comme ça qu’on pourra ramener la Coupe, avec l’aide de Dieu», a-t-il expliqué.
«Il faut de la générosité, de la solidarité et du cœur»
«On a bien travaillé à Sidi-Moussa et on est dans la continuité à Doha. On est entré avec sérieux dans les entraînements avec de l’ambition. Tout le groupe est à l’écoute aussi. On est venu ici pour s’habituer à un autre climat. Ce n’est pas vraiment contraignant pour les joueurs, surtout qu’on s’entraîne en soirée. Ce n’est pas un problème pour nous. Je n’ai pas vu de joueurs en difficulté. Il faut faire des efforts au bon moment, du mieux possible. En Afrique, il faut bien se préparer comme on le fait actuellement. On travaille dur. Les joueurs montent en régime. Au-delà du travail tactique, il faut aussi de la générosité, de la solidarité et du cœur. On a la chance d’avoir plusieurs joueurs qui arrivent à maturité, qui ont pas mal d’expérience. On sait que ce qu’il faut faire. Il n’y a pas vraiment de recette magique, il faut être généreux et arriver prêt physiquement. Notre préparation, c’est du top du top. Le staff nous a mis dans les meilleures conditions pour être prêt pour l’Egypte. Après, ce sera le cœur et les jambes, je suis convaincu que le groupe est prêt, je le vois quotidiennement», a ajouté le milieu offensif des Verts, parfaitement conscient de la nécessité et de l’importance de gagner le premier match contre le Kenya. «Il faut bien négocier ce premier match, c’est important pour bien entrer dans la compétition. On va prendre les matches les uns après les autres», a précisé la vedette de Galatasaray, qui avait raté la CAN 2017 au Gabon.
Larbi Bouazza

About Letemps

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …