Home / Sports / CAN 2019.. Ghoulam garde espoir

CAN 2019.. Ghoulam garde espoir

Le driver des Verts a avoué, lors de sa dernière sortie médiatique, que la réflexion est encore en cours sur certains postes.

Faouzi Ghoulam retrouve sa place de titulaire à Naples en cette fin de saison et enchaine les matches, ce qui peut changer la donne pour la CAN 2019. S’il continue sur cette lancée, Ghoulam pourrait être retenu par Djamel Belmadi dans la liste des 23 joueurs qui auront l’honneur de défendre les couleurs nationales cet été en terre égyptienne. L’ancien latéral gauche de Saint-Etienne est déjà à sa 19e sortie sous les couleurs de Naples cette saison. Il a été même passeur décisif, dimanche, lors du match face à Cagliari, comptant pour la 35e journée de Serie A. Son équipe s’est imposée (2-1) sur le fil, ce qui lui permet d’assurer définitivement la seconde place, en comptant 10 points d’avance sur l’Inter, troisième, à trois journées de la fin du championnat. Ghoulam qui avait pris part à trois CAN (2013, 2015 et 2017) a reçu en début d’année la visite du sélectionneur national. «On a été le voir en début d’année à Naples. Lui-même pense que ça va être trop juste pour la CAN et qu’il n’est pas encore apte à rejoindre l’EN. C’est une course contre la montre», a affirmé, en mars dernier Belmadi, qui peut changer d’avis si le latéral gauche de Naples termine la saison en force. Le driver des Verts a avoué lors de sa dernière sortie médiatique sur le plateau de beIN Sports que la réflexion est encore en cours sur certains postes. «J’ai une grande idée sur la liste des 23, mais on va attendre jusqu’au bout pour pouvoir l’établir, parce que je nourris la réflexion sur certains postes», a-t-il précisé.
Et si Bensebaini joue en sentinelle ?
Les postes de latéral gauche, de sentinelle et d’avant-centre (doublure de Bounedjah) sont, sans doute, ceux concernés par cette réflexion. Ramy Bensebaini, Mohamed Farès et Ayoub Abdellaoui ont été utilisés au poste de latéral gauche. Bensebaini et Abdellaoui sont des polyvalents. Le premier est devenu titulaire à gauche, un poste qu’il occupe désormais dans son club, le Stade Rennais. Si Ghoulam revient en sélection, l’ancien académicien du Paradou AC pourrait être utilisé comme sentinelle, un poste qui cause énormément de soucis à Belmadi, en raison du forfait de Chita et Lekhal, la blessure d’Abeid et la mise à l’écart de Bentaleb à Schalke 04. Bentaleb connaît une fin de saison très compliquée, voire cauchemardesque, et ses chances de revenir en sélection et de participer à la CAN 2019 s’amenuisent de plus en plus. Ecarté de l’équipe première de Schalke 04 pour la seconde fois de la saison, Bentaleb se retrouve sur la touche chez les réservistes. L’entraîneur des U23 de Schalke 04, Torsten Fröhling, refuse de le faire jouer. «Je ne pense pas que Bentaleb va jouer avec nous d’ici la fin de la saison. Il s’entraîne avec le groupe, mais j’ai senti qu’il n’a pas d’envie de jouer avec les U23. J’ai décidé, donc, de l’écarter», a expliqué Fröhling. Bensebaini sera-t-il utilisé comme sentinelle à la CAN, un poste qu’il a déjà occupé à Rennes, et remplacé par Ghoulam au poste de latéral gauche ? Attendons pour voir…
Larbi Bouazza

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …