Home / Algérie / Cantines scolaires à Chlef: Plus de 1 200 postes budgétaires créés

Cantines scolaires à Chlef: Plus de 1 200 postes budgétaires créés

La wilaya de Chlef, qui a bénéficié d’un quota de 1.248 postes d’emploi dans le cadre du renforcement du personnel de restauration dans les cantines scolaires, a connu l’affectation de 1 224 employés dans les différentes cantines scolaires, selon le directeur de l’ANEM de la wilaya, Mohamed Mokhtar Amrane.

«Sur autorisation exceptionnelle du ministère de l’intérieur et des collectivités locales, pour encadrer les cantines scolaires, nous avons installé 1.224 employés des 1.248 postes, soit 98% du personnel autorisé», a déclaré le directeur de l’ANEM. Ce renforcement du personnel de restauration ambitionne l’amélioration des prestations de service et la généralisation des repas chauds ainsi que l’amélioration des conditions de scolarisation des élèves du cycle primaire. Selon l’inspection de la restauration scolaire de la wilaya de Chlef, 27 cantines sur les 583 sont fermées, dont 491 distribuent des repas chauds, 65 cantines distribuent des repas froids faute de personnels spécialisés dans la restauration collective. De son côté le bureau de wilaya de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), a fait savoir que «les souffrances de milliers d’élèves scolarisés dans les établissements scolaires, notamment les écoles primaires, se renouvellent chaque année. Certains établissements sont dépourvus de commodités de base, dont l’élève a besoin durant son cursus scolaire, comme les cantines scolaires (dignes de ce nom)», s’indigne d’emblée le bureau de wilaya de la LADDH, dans un communiqué rendu public. Reprenant des parents d’élèves, les militants de la LADDH estiment que l’appellation de cantine scolaire «n’est qu’un slogan». Et pour cause, ces structures «dotées de budgets colossaux» et «censées fournir des repas complets aux élèves» sont, hélas!, caractérisées par «l’insalubrité, l’absence d’hygiène alimentaire et la distribution de repas froids».
Ces nouveaux postes sont destinés aux jeunes chômeurs détenteurs de qualification en spécialités de chefs cuisiniers, cuisiniers, assistants, agents de nettoyage, notamment les diplômés des établissements de formation professionnelle. C’est une aubaine pour les chômeurs en cette conjoncture économique de plus en plus difficile.

A. Ali

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …