Home / Algérie / Célébration de Yennayer à Boumerdès: Les villageois perpétuent la tradition

Célébration de Yennayer à Boumerdès: Les villageois perpétuent la tradition

En dépit du froid et de la neige, les habitants de plusieurs régions de Boumerdès n’ont pas dérogé à la tradition en célébrant le nouvel an berbère Yennayer 2969. Bien que les festivités aient été organisées dans les localités berbérophones, notamment de l’est, plusieurs activités ont été organisées ici et là, notamment à Ouled Hedadj et Boudouaou. Cette édition a été fièrement célébrée en raison notamment de l’annonce faite récemment sur la découverte des restes d’un cadavre dont l’âge remonte à plusieurs milliers d’années à Sétif. Cette découverte est estimée d’une grande valeur, mettant ainsi la région du Nord-Africain comme berceau de l’humanité. A Chabet El Ameur, tous les villages vibraient aux rythmes des chants berbères et sous les couleurs jaune et vert. Louisa Hanoune, la patronne du Parti des Travailleurs, a fait un saut dans ces villages et a partagé la joie des villageois. Un riche programme a été concocté par les associations culturelles de la région à Ait Ali, Ait Boudoukhan et Ait Said notamment. A Ait Amrane, les festivités ont été lancées jeudi dernier en présence de wali Mohamed Salmani qui a pris le soin d’aider les villageois. A Afir, les festivités ont été entamées depuis jeudi dernier, et le plus jeune maire d’Algérie, Sofiane Oumllal, du RCD, a pris le soin de veiller sur tous les détails pour réussir cet évènement historique. Des conférences-débats ont été organisées sur la thématique du combat pour tamazight en invitant des chercheurs de renommée pour parler de cette date méconnue (Yennayer) pour certains et mystérieuse pour d’autres.
A Timezrit, le conférencier, Mohand Arezki Khedam, s’est étalé sur l’origine de Yennayer en plongeant l’assistance dans l’histoire lointaine de l’humanité avant d’arriver à l’époque des Pharaons et les prophètes dont Solomon. «Après la mort de Solomon, l’anarchie s’est installée dans plusieurs pays, notamment à Jérusalem où les juifs d’alors ont tenté de reprendre les règnes. Peu de temps après, Sheshnaq a organisé une conquête pour rétablir l’ordre avec 1500 soldats qui ont réussi à mettre la main sur l’ancienne ville en un laps de temps. Sheshneq qui était un roi berbère qui régna sur l’Egypte depuis plusieurs années a installé un gouverneur pour la ville de Jérusalem. Et lorsqu’il retourna en Egypte, il fonda un Etat moderne en développant l’agriculture sur la rive du Nil», a-t-il expliqué avant de mentionner que les Amazighs étaient d’un grand apport pour les civilisations dans le monde.

Z. Mohamed

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …