Home / Algérie / Centre Anti-Cancer(CAC) de Chétouane (Tlemcen): Une paralysie totale en vue

Centre Anti-Cancer(CAC) de Chétouane (Tlemcen): Une paralysie totale en vue

Le centre anti-cancer – implanté à la Daïra de Chétouane et celui entré nouvellement en fonction – est menacé d’une paralysie totale.
Pour cause la démission en cascade des médecins recrutés faute d’attribution de logements de fonction.
Selon les médecins démissionnaires «la direction refuse l’attribution des 20 logements de fonction, situés dans l’enceinte de l’infrastructure hospitalières spécialisée, pourtant achevés et fermés pour des raisons dont on ignore», et de souligner «qu’ils vivaient un calvaire et ne pouvaient supporter cette situation d’instabilité et de nomadisme». Ils ont indiqué que «le seul physicien dont dispose le CAC est lui aussi dans une situation précaire puisque il passe ses nuits dans son bureau. S’il part c’est tout le centre qui sera paralysé après l’injection de plus de 200 milliards pour sa réalisation et son équipement».
Le départ de ce spécialiste en physique nucléaire est le seul capable de faire fonctionner l’accélérateur de particules destiné à la radiothérapie des malades atteints de tumeurs cancérigènes.
Les responsables de ce centre vital sont interpellés pour prendre en charge cet épineux problème car c’est l’ensemble des malades venant de toute la région et les Wilayas du Sud-ouest du pays qui vont se retrouver sans leurs soins sachant qu’ils ne doivent en aucun cas interrompre leur protocole thérapeutique par radiothérapie. Il y a risque de rechute.

B. Soufi

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …