Home / Société & Region / Chaffia (El Tarf).. Les habitants «emmurent» le siège de l’APC

Chaffia (El Tarf).. Les habitants «emmurent» le siège de l’APC

Les habitants de la commune de Chaffia, daïra de Boutelja, wilaya d’El-Tarf, ont procédé hier, à la fermeture du siège de la commune d’une manière des plus inattendues.
En effet, les citoyens mécontents ont déposé la porte d’entrée principale du siège de la commune, pour la remplacer par un mur qu’ils ont érigé en signe de protestation. Les habitants, par ce geste, réclament haut et fort le départ du P/APC et de l’ensemble de ses adjoints, à qui on reproche le laxisme et la passivité. L’absence de programmes de développement, la détérioration du cadre de vie, la perturbation de la distribution d’eau potable, parfois pendant une quinzaine de jours, et bien d’autres arguments, ont poussé les citoyens à accomplir un tel acte, considéré comme sans précédent.
Ils sont déterminés à maintenir la situation au stade où elle se trouve, jusqu’au départ du maire et de ses adjoints. Dans une déclaration au journal «Le Temps d’Algérie», le P/APC de Chaffia, Trad Lakhdar, a reconnu les revendications légitimes des citoyens en matière de distribution d’eau potable, et leur droit à l’électrification et à l’amélioration du cadre de vie. Cependant, le maire de Chaffia a été catégorique, sur la manière dont se sont comportés les citoyens pour faire passer leur message de revendications, à savoir l’obstruction de l’entrée principale par un mur en maçonnerie. Il rejette cette façon de faire, et pointe du doigt des élus appartenant à une formation politique qu’il n’a pas cité nommément, d’être derrière cette initiative qui ne fera que retarder les affaires courantes du citoyen et de l’administration d’une manière générale.
M. R. G.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …