Home / Temps réel / Chaouchi, trop, c’est trop !

Chaouchi, trop, c’est trop !

 

Il a beau avoir sa place dans l’histoire en tant qu’un des héros de la fameuse épopée d’Omdourman, Fawzi Chaouchi est tout, sauf un exemple à suivre dans le football. Les futures générations se souviendront de l’enfant de Bordj Ménail, beaucoup plus par ses écarts disciplinaires que par ses prouesses sur le terrain. Sanctionné à plusieurs reprises pour mauvaise conduite, aussi bien en sélection qu’en club, le fantasque Chaouchi est décidément un récidiviste incorrigible. Il a encore fait parler de lui tristement, samedi passé, en étant à l’origine des graves incidents qui ont émaillé la fin de partie, entre le CABBA et son ex-équipe, le MCA. Voulant visiblement régler ses comptes avec son ancien coéquipier, Farid Chaâl, qu’il accuse d’avoir provoqué son départ du Doyen, l’actuel portier des Criquets a mis le feu aux poudres, en s’en prenant violemment à partie ce dernier. C’est en ce moment-là que la situation a dégénéré, entraînant l’envahissement du terrain par le public bordjien. Le récalcitrant aurait pu épargner à ses coéquipiers d’hier, ainsi qu’à ce public qui l’a tant chéri, le véritable traquenard dans lequel ils sont tombés. Mais au lieu d’accepter sportivement la défaite, il a préféré envenimer les choses. Vu la gravité des incidents dont il est l’instigateur, le gardien de but de 34 ans risque, cette fois-ci, d’anticiper la fin de sa carrière, surtout après que le ministre Hattab ait demandé à la LFP, de sévir fortement contre les fauteurs de troubles qui pourrissent nos stades. Si cela venait à se produire, il n’aura qu’à s’en prendre à lui-même.

O. M.

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …