Home / Société & Region / Chettia (Chlef): Les habitants dénoncent le travail bâclé

Chettia (Chlef): Les habitants dénoncent le travail bâclé

«Nous demandons au premier responsable de la wilaya d’intervenir afin de mettre un terme au comportement irresponsable de cette entreprise chargée de la réalisation de ce projet attendu depuis 40 ans».

Depuis quelques jours, le commun des citoyens a remarqué avec une grande amertume qu’au village agricole Bouaâchra de la commune de Chettia à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Chlef, le projet tant attendu et qui revêt le caractère de la primordialité, de la perfection et de l’urgence est malheureusement exécuté de la façon la plus superficielle ponctués par la tricherie et le bâclage provoquant à la fois la consternation et l’ire des habitants du village Bouaâchra à l’entrée de la commune de Chettia. En effet, les habitants qui ont attendu ce projet depuis 40 ans et qui se sont plaints de la dégradation du cadre de vie dans le village, notamment la précarité de la chaussée formant des cavités dangereuses aussi bien pour les piétons que pour les automobilistes ont vu venir le soulagement dans l’intervention d’une entreprise privée, mais à la surprise de tout un chacun, le travail a été fait, selon les protestataires avec rafistolage et de la tricherie en ce qui concerne la pose du bitume. «Nous demandons au premier responsable de la wilaya d’intervenir afin de mettre un terme au comportement irresponsable de cette entreprise chargée de la réalisation de ce projet attendu depuis 40 ans et qui est mal fait. Le bitume doit être refait car c’est un travail catastrophique réalisé par cette entreprise qui ne mérite pas ce nom», affirment les habitants du village. Les citoyens ont beau essayer d’attirer l’attention des responsables quant à ce problème qui n’est qu’un simple exemple criard du bricolage, néanmoins en vain tant les mêmes pratiques se répètent. Les services techniques de l’APC qui se sont déplacés sur la demande de quelques citoyens n’ont malheureusement fait que constater le bâclage des travaux, ils affirment qu’ils n’ont ordonné aucun travail de ce genre et dans pareilles conditions l’absence du bon suivi a complètement péché la qualité de ce travail de cette entreprise réalisatrice inconsciente, cela étant dit, ce problème de travaux exécutés en catimini bien qu’il peut être demain à l’origine de ces stagnations et ces marres d’eau reste tout de même insignifiant pour ainsi dire par rapport aux autres catastrophes de réalisation dont le suivi se fait à partir des bureaux. Ce n’est là que de l’argent des contribuables jeté par les fenêtres ou plutôt dire volé par les inconscients. De son côté le P/APC de Chettia, Larbi Belhireche, a déclaré qu’il existe une commission qui se compose de plusieurs services qui est chargée du suivi du projet rentre dans le cadre du Plan Communal de Développement (PCD). «Nous effectuons des sorties quotidiennes sur le lieu pour contrôler le travail, de notre part, même aujourd’hui j’étais en accompagné par le direction de section des travaux publics, l’ingénieur de l’APC, nous étions à l’écoute des protestataires et nous avons noté leurs préoccupations. Ce que j’ai constaté sur place, c’est que le problème n’est pas uniquement lié aux travaux de l’entreprise mais également à certains habitants qui ont agressé les trottoirs d’autres ont planté des arbres devant leurs portes et qui gênent énormément le travail de l’entreprise et avec le comité de quartier, nous sommes en train de tout mettre dans l’ordre et l’entreprise avance dans les travaux afin d’en finir avec ce projet», a fait savoir le P/APC.

A. Ali

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …