Home / Société & Region / CHLEF.. La Zlabia, un produit très prisé

CHLEF.. La Zlabia, un produit très prisé

Le ” secret ” de la préparation de la Zlabia à la semoule d’orge, d’une douceur incomparable et croustillante à souhait, ” réside dans sa préparation éminemment artisanale.

La Zlabia, dans toutes ses formes, à Chlef continue à attirer les jeûneurs durant le Ramadhan, notamment celle vendue à hay Meddahi dans la ville de Chlef par un préparateur de Boufarik. Selon le préparateur, la saveur exceptionnelle du produit, obtenue grâce à une technique de préparation spécifique (jalousement gardée secrète évidemment), suscite un engouement sans pareil dans la wilaya de Chlef. Malgré la chaleur suffocante, les boutiques spécialisées ne désemplissent pour ainsi dire jamais. Les clients, jeunes ou âgés, viennent de toutes parts à Hay Meddahi pour s’approvisionner en ” Zlabia de Boufarik ” et faire plaisir à la famille. Le locale est devenu une destination privilégiée pour de nombreux amateurs de cette gourmandise. Les longues files d’attente de citoyens attirés par le parfum exquis de cette confiserie traditionnelle sont légion.
Le ” secret ” de la préparation de la Zlabia à la semoule d’orge, d’une douceur incomparable et croustillante à souhait, ” réside dans sa préparation éminemment artisanale en faisant très attention au dosage de la semoule d’orge et à la préparation du sirop “, déclare Hamid le préparateur. Des clients rencontrés samedi en fin de journée se sont déplacés depuis de nombreuses communes de Chlef. Il faut dire que cette ” nouvelle ” recette a vite fait le buzz grâce à son goût unique et ses valeurs nutritives. Certains clients assurent que cette Zlabia a une action bénéfique sur l’estomac, notamment pour les personnes souffrant d’indigestion et de douleurs gastriques. D’autres confient que grâce à sa faible teneur en sucre elle permet même aux diabétiques d’en prendre un peu, et de ne pas se priver de cette gourmandise. Par ailleurs, à chaque mois de ramadhan, certains commerçants passent de leur activité initiale à la préparation de Zlabia.
Un créneau porteur, semble-t-il, particulièrement en ce mois sacré. Ce changement d’activité qui se fait, faut-il le reconnaitre, en douceur et sans aucun problème, et ce, en dépit des mises en garde des contrôleurs de la DCP. Signalons que certains commerçants attendent avec impatience le mois de ramadhan pour se spécialiser dans la préparation de ”Zlabia”. Et peu importe dans quelles conditions la préparation se fera, l’essentiel est de gonfler sa recette. C’est faisable lorsque l’on sait que parmi ces commerçants on y trouve un peu de tout, du restaurateur, au buraliste jusqu’au vendeur de cosmétique ! La liste est bien évidemment longue. C’est presque tout le monde qui cherche cette reconversion au détriment de la réglementation en vigueur.
A. Ali

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …