Home / Société & Region / CHLEF.. Un meilleur cadre de vie réclamé

CHLEF.. Un meilleur cadre de vie réclamé

Une situation contraignant les habitants à se rabattre sur les colporteurs d’eau pour s’approvisionner moyennant la somme de 1 200 DA pour chaque citerne.

Située dans la commune de Dahra à 90 km au nord-ouest de la wilaya de Chlef, la bourgade d’El-Kheddam, de vocation agricole, depuis des décennies, a toujours fait les frais de la marginalisation en matière de développement. En effet, les habitants de cette bourgade vivent l’oisiveté, l’ennui, en l’absence de structures de loisirs telles les aires de jeu pour enfants, un stade de proximité, une bibliothèque et autres structures juvéniles. Cela étant, la bourgade accuse un déficit en AEP, accentué par la vétusté du réseau de ce dernier et celui de l’assainissement, ainsi que l’insuffisance de l’éclairage public, contraignant les habitants à se cloîtrer chez eux très tôt avant le début de la soirée, alors que pour le transport scolaire c’est une autre histoire. Concernant le logement rural, les habitants n’ont bénéficié que de deux aides à la construction rurale alors que la localité compte 500 familles.
Notons également l’approvisionnement irrégulier des citoyens en eau potable, voire son absence dans les robinets pour la plupart du temps, sans qu’ils soient avertis pour entreprendre les mesures nécessaires. Une situation contraignant les habitants à se rabattre sur les colporteurs d’eau pour s’approvisionner, moyennant la somme de 1.200 DA pour chaque citerne. Aujourd’hui, la situation perdure sans que les services concernés n’entreprennent des mesures destinées à atténuer le calvaire des habitants, notamment en réparant les nombreuses fuites des canaux et les pannes, causant des pertes considérables du liquide vital. Les habitants réclament également la réalisation du réseau d’assainissement afin de mettre fin au calvaire des fosses septiques. Devant cette situation, les habitants lancent un appel aux autorités municipales pour la prise en charge de leurs préoccupations dans le cadre des divers programmes de développement dont a bénéficié la wilaya.
A. Ali

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …