Home / Algérie / Chouiet (CHLEF): Les habitants réclament le téléphone

Chouiet (CHLEF): Les habitants réclament le téléphone

Les habitants du village de Chouiet, située dans la commune d’Oum Drou 10 km à l’Est de Chlef, souffrent cruellement du manque de moyens de communication. En effet, les citoyens ne cessent de réclamer le raccordement de leur village au réseau téléphonique fixe. Ils sont des centaines de citoyens à être privés de ce moyen de communication, devenu indispensable de nos jours. “Nous ne voulons pas de la 4G pour la simple raison que nous ne pouvons pas payer 1000 dinars par semaine pour avoir de l’Internet à domicile. Nous vivons encore dans l’isolement à cause de l’absence du téléphone et donc de l’Internet, alors qu’on est à l’ère du boom des nouvelles technologies de l’information et de la communication”, dira Rabie, jeune villageois. Notre interlocuteur nous fera savoir que des démarches ont été entreprises par son village auprès d’Algérie télécom en sollicitant l’extension du réseau téléphonique pour permettre aux abonnés d’effectuer des branchements, mais en vain. Les contestataires s’interrogent encore, et à juste titre, sur le sort réservé à leur doléance. “Serions-nous donc des sous-citoyens, indignes de respect et de considération ?”, ont-ils déclaré, avant de dénoncer expressément l’attitude des services concernés, qui ont privé leurs enfants d’accéder à l’Internet suite à la non concrétisation dudit projet. “Veut-on laisser nos enfants en marge du progrès et de la technologie, cinquante ans après l’indépendance du pays ? ” rajoute un autre interlocuteur. Cette situation met dans la contrainte la population juvénile de ce village, notamment la communauté locale estudiantine, à faire des déplacements jusqu’au chef lieu de la commune, aux cybers café pour tout besoin en recherches nécessaires sur internet. C’est face à ce besoin, vital de nos jours, non seulement pour les étudiants, mais aussi pour les familles, que des centaines de jeunes et moins jeunes sollicitent, outre de l’ensemble des autorités administratives de la wilaya et des autorités locales, mais surtout des responsables d’Algérie Télécom, à consentir un effort pour faire bénéficier leurs villages du raccordement au téléphone fixe. Les habitants, jugent paradoxal que ce village ne bénéficie pas, encore en 2018, du téléphone fixe et de ses bienfaits, alors qu’ils sont à seulement 10 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Chlef.

A-Ali

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …