Home / Algérie / CHU de Sidi Bel-Abbès: Les spécialistes assureront les gardes de nuit

CHU de Sidi Bel-Abbès: Les spécialistes assureront les gardes de nuit

Face à la récente décision prise par les médecins-résidents grévistes, en mettant fin aux gardes de nuit, la Direction de la santé publique (DSP) de Sidi Bel-Abbès, a mobilisé tous les médecins spécialistes des établissements hospitaliers, pour garantir aux malades une prise en charge au CHU docteur Hassani Abdelkader.
En effet, la DSP a pris ses précautions administratives durant cette semaine, après une série de séances de travail tenues avec les responsables des établissements hospitaliers existants à l’échelle de la wilaya, pour tracer un programme de garde régulier et répartir les tâches entre le collectif des médecins spécialistes en exercice, en vue d’assurer la prise en charge médicale des malades admis au CHU.
«D’après la même direction, la mobilisation des médecins en exercice au niveau des établissements hospitaliers ne va en aucun cas, perturber le bon fonctionnement des différents services des EPH et EPSP, en ajoutant que la feuille de route tracée par l’administration permettra aux médecins spécialistes d’assurer la garde de nuit et la prise en charge médicale de tous les malades admis aux différents services», précise-t-on.
Il faut rappeler que depuis le mois de janvier écoulé, les 160 maîtres assistants existants étaient dans l’obligation d’assurer régulièrement les consultations et les contrôles aux patients de tous les services du CHU, à la place des 474 médecins résidents de la 1re année à la 4e année en grève.
Cette décision, qui vise à durcir le mouvement de grève qui a paralysé le secteur aussi délicat soit-il que celui de la santé, a été largement critiquée par la population locale, plus particulièrement les malades ayant rejeté complètement cette décision, qui, d’après eux, pénalise beaucoup plus les patients que la tutelle, estimant que cette profession demeure la plus noble et la plus humaine de tous les autres métiers existants à l’effet de sauver des vies, et non les condamner, loin de tous les conflits administratives où de quelconque intérêt.

S. D.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …