Home / International / Civils massacrés au Yémen.. L’hypocrisie de la Ligue arabe

Civils massacrés au Yémen.. L’hypocrisie de la Ligue arabe

La ligue arabe est dirigée par l’Arabie saoudite, comme est dirigée la coalition menant une guerre contre les civils au Yémen. La preuve est que la Ligue a fermement condamné les Houthis, tandis qu’ils n’ont aucune preuve de l’implication de ceux-ci dans les prétendues attaques contre la Mecque.

La Ligue arabe perd le peu de crédibilité, en se joignant à la version saoudienne concernant les prétendus tirs de missiles en direction de la Mecque. La ligue arabe est dirigée par l’Arabie saoudite, comme est dirigée la coalition menant une guerre contre les civils au Yémen. La preuve est que la Ligue a fermement condamné les Houthis, tandis qu’ils n’ont aucune preuve de l’implication de ceux-ci dans les prétendues attaques contre la Mecque. Pourtant, les Houthis ont démenti les tirs de missiles contre la Mecque. La ligue arabe n’a pas réclamé une enquête, pour savoir qui dit la vérité et qui ment. Elle a choisi l’Arabie saoudite, monarchie des pétrodollars, et non le Yémen, pays pauvre. La Ligue arabe a choisi le camp du bourreau, tandis que le monde dénonce les crimes de guerre, commis par la coalition arabe contre les civiles au Yémen.
La ligue arabe, qui ne dénonce pas les crimes de guerre commis par l’Arabie saoudite contre les civils au Yémen, qualifie les Houthis de terroristes. De tels actes terroristes menacent, non seulement la sécurité et la stabilité du Royaume d’Arabie saoudite, mais la région toute entière, a souligné le secrétaire général de la Ligue, Ahmed Abou al-Ghaït. Pour lui, ces actes sont le non-respect du caractère sacré des Lieux, et du mois béni du Ramadhan. L’hypocrisie. Le secrétaire général de la Ligue arabe ne dénonce pas les crimes de guerre commis par l’Arabie saoudite, contre les civils au Yémen durant, notamment, le mois sacré du Ramadhan. Les membres de la Ligue ont exprimé leur solidarité avec l’Arabie saoudite, pour faire face à toute menace attentatoire à sa sécurité nationale, note la Ligue arabe. Ils apportent notamment, leur soutien aux mesures prises par les autorités saoudiennes pour endiguer cette menace, rejetant toute tentative de poursuivre le conflit armé dont souffre le Yémen ces dernières années, peut-on lire.
Le feu vert est donc accordé par la ligue arabe à l’Arabie saoudite, pour la continuité des crimes de guerre contre les civils. Lundi, les forces de la coalition arabe ont dit avoir intercepté deux missiles balistiques au dessus des régions de Jeddah et de Taëf, dans l’ouest de l’Arabie Saoudite. Ce n’est pas la première fois que l’Arabie saoudite, accuse les Houthis de cibler les lieux sacrés de l’Islam. L’Arabie saoudite recourt à ces accusations burlesques, lorsque la monarchie pétrolière est confrontée aux difficultés au Yémen. Ne pouvant gagner la guerre malgré les armes américaines et françaises, l’Arabie saoudite cherche à gagner les pays musulmans à ses côtés, en accusant les Houthis de cibler la Mecque. Les Houthis étant musulmans, il est inconcevable qu’ils aient réellement tiré contre la Mecque. L’Arabie saoudite a déjà menti dans l’affaire du meurtre du journaliste Khashoggi, que la Ligue arabe n’a pas dénoncé. Il ne serait pas étonnant que l’Arabie saoudite ait de nouveau menti. La ligue arabe, qui n’a pas une importante crédibilité aux yeux de l’opinion publique arabe, se ridiculise et fait allégeance à l’Arabie saoudite.
Mounir Abi

About Letemps

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …