Home / Arrêt sur image / Colère sans ordonnance

Colère sans ordonnance

La situation était grave, mais pas désespérée. Aux dernières nouvelles, elle serait même maîtrisée. N’empêche que la bactérie de l’épidémie de choléra s’est invitée chez nous. Elle voulait revoir du pays, après le Zimbabwe et le Botswana d’il y a 10 ans. Sans passeport, ni visa, elle est entrée par Alger, Blida, Tipasa et Bouira. Mais les services de santé ont eu chaud, tout en excluant une transmission liée à la consommation d’eau. Ouf, on touche du bois, car avec ce qui se boit aux robinets, y’avait de quoi être inquiets pour les autres wilayas. Les soupçons se tourneraient vers les fruits et légumes, selon les mêmes sources. Re-ouf, car vu ce l’on a englouti en fruits et légumes assaisonnés de viande, ces temps-ci, y’avait de quoi être anxieux,…
Bref, reste qu’il y a de quoi être en colère, et ce, sans ordonnance gastro-entérite, devant une petite diarrhée suivie d’un vomissement ! Là, Hippocrate, le médecin et philosophe grec, et donc méditerranéen, professait : «Que ton aliment soit ta seule médecine». Cette sommité de l’Antiquité nous donne, ainsi, des leçons de sagesse très utiles et profitables… On lui connaît aussi ce proverbe célèbre : «On est ce que l’on mange…».
Or, si on sait d’où l’on est, sait-on vraiment ce qu’on ingurgite ? Nos marchés informels, à l’air libre, proposent toutes sortes de produits faits «maison». De la galette aux pizzas, en passant même par le couscous, on se demande si le célibat ne joue pas les prolongations, chez certaines épouses dites «femmes au foyer». Mais bon, ne soyons pas mauvaise langue, et ne nous attirons pas la foudre de certaines langues de vipère. Regardons plutôt vers les supermarchés, qui poussent tels des champignons, malgré les restrictions en matière d’importations. Ils regorgent de nourritures et d’aliments tout préparés, manufacturés. Biscuits, gâteaux, chocolats, confiseries, etc.…, nous font oublier les aliments bruts de coffrage, sans emballage publicitaire, et donc naturels. Et, avec tout le respect dû à nos PME versées dans l’agro-alimentaire, la plupart des aliments préparés comportent des additifs, des conservateurs, des colorants et des produits chimiques.
Le prêt à manger se développe et rencontre, comme en Europe, un succès indéniable ! Pourtant, il est facile d’éplucher quelques légumes, de les cuire à la vapeur ou à la cocotte dite minute, et de les accommoder avec doigté. C’est une nourriture simple avec ses saveurs, ses goûts et ses éléments nutritifs, essentiels à une bonne santé. Et, en évitant les produits sucrés que l’on nous incite à consommer entre chips, sodas ou biscuits, c’est sans ordonnance médicale que l’on pourra rire au nez d’éventuelles bactéries voulant visiter nos contrées. En fait, les produits que l’on nous vend dans les supermarchés ont perdu de leur authenticité, et il suffit de regarder la composition de certains produits pour prendre conscience de cette réalité. Colorants, conservateurs, arômes artificiels font que le goût a été formaté, habitué à des aliments trop sucrés, gras et très salés. Aussi, retrouvons le goût des aliments vrais, privilégions une nourriture simple ! Ainsi, on retrouvera le bonheur d’une vie harmonieuse, dénuée d’artifices et de supplices intestinaux… Les aliments les plus simples sont les plus faciles à digérer, et ils apportent des vitamines, des nutriments essentiels. Reste bien sûr, l’hygiène. Là, personne ne peut s’arroger le droit de juger si elle manque à l’appel d’un foyer, d’une cuisine ou d’une salle à manger. C’est une question de morale et de conscience civique, n’en déplaise aux conclusions hâtives de certaines «expertises», en représentation sur les réseaux sociaux, pour décréter de la saleté, un peu partout, sauf dans leurs insultes gratuites. Et, réflexion faite, et sans se prendre la tête, mieux vaut une colère sans ordonnance. Elle ne tue personne, et ne vendra rien dans les supérettes ou supermarchés…

M. N.

Check Also

Bois-mort patriotique…

Avant le 16e vendredi, il y a eu le jeudi au soir, annoncé comme discours …