Home / Société & Region / Collecte des signatures au profit de Bouteflika à Tlemcen.. Les travailleurs se mobilisent

Collecte des signatures au profit de Bouteflika à Tlemcen.. Les travailleurs se mobilisent

Des dizaines de travailleurs s’activent à remettre les imprimés signés au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika.

Au siège de l’UGTA de la wilaya de Tlemcen, on a remarqué hier une animation particulière. Des dizaines de travailleurs s’activent à remettre les imprimés signés au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika. «Nous sommes tous mobilisés pour le Rais et l’opération de collecte des signatures est l’une de notre plus grande priorité car tous les travailleurs de la wilaya veulent lui démontrer leur soutien indéfectible». Ils évoquent aussi les «entraves rencontrées lors de la légalisation des imprimés au niveau des APC de Tlemcen et Mansourah». «L’on ne comprend pas l’attitude de ces P/APC qui sont de surcroît d’obédience FLN» avant de nous éclairer sur «ces comportements inadmissibles et incompréhensibles». «Le FLN veut faire cavalier seul dans la collecte des signatures mais l’UGTA de Tlemcen, comme lors des campagnes précédentes, veut se démarquer des partis politiques», soulignent-ils. Le soutien des travailleurs au candidat Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat est perçu par les travailleurs comme «continuité logique et sans ambiguïté de son vaste programme», expliquent-ils, car, selon eux, «l’Algérie est à la croisée des chemins au vu de la conjoncture régionale et internationale et seul Bouteflika est en mesure d’amorcer les éventuelles crises auxquelles pourraient être confronté le pays». Pour la secrétaire générale de l’UGTA de la wilaya de Tlemcen, Mme Souad Baroudi, «pour pouvoir assurer la continuité et permettre les vastes réformes annoncées dans sa lettre de candidature, le président a besoin d’une adhésion massive de tous les citoyens», et d’analyser le pourquoi de ces réformes après les élections et non avant cette échéance par le fait que «plusieurs partis politiques ont voulu soutenir l’idée d’un report de l’élections avec une révision de la Constitution et la dissolution de l’APN, mais le Président a tenu à faire respecter la Constitution en annonçant l’élection à la date prévue. Cette élection est donc vitale pour l’avenir du pays et le président voudrait être réélu avec un fort taux afin d’avoir toute la légitimité et la latitude de mener les profondes réformes annoncées».
Ce point de vue est largement partagé par toutes les personnes interrogées à ce sujet. Pour Hamid M., cadre d’une entreprise publique, «la stabilité du pays passe avant toute autre considération, et parmi tous les postulants, il n’existe aucun nom présidentiable», et d’indiquer que «la crise du Venezuela devrait nous interpeller et interpeller toute la classe politique sur l’importance de la prochaine élection». D’autres abondent dans le même sens et affirment que «même malade, Bouteflika assure la stabilité du pays sur tous les plans et l’on ne doit pas ignorer son bilan qui est des plus positifs même s’il reste beaucoup de choses à accomplir, notamment dans la justice et l’administration».
B. S.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …