Home / Société & Region / Complexe Enie de Sidi Bel Abbés.. Le projet de TPE secoué par une crise financière

Complexe Enie de Sidi Bel Abbés.. Le projet de TPE secoué par une crise financière

«Le département ministériel n’a pas respecté la convention qui consiste à livrer les 7000 unités de TPE actuellement en stock» ce qui a mis l’entreprise dans des difficultés financières.

Le projet de production des terminaux de paiement électronique (TPE) engagé par le complexe électronique ENIE de Sidi Bel Abbès connaît des difficultés énormes à cause du non-respect du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, de la convention de livraison d’un quota de 10.000 unités de ce produit. En effet, le contrat signé entre le département ministériel et l’entreprise Enie consiste à assurer un quota d’au moins 10.000 unités de TPE. Selon le DG de l’Enie, M. Bekarra, le produit était déjà prêt à la livrraison pour le mois d’août dernier (2018), et seule une quantité de 3000 unités était remise en octobre dernier, à la demande du ministère, précise le même responsable.
Depuis, ajoute-t-il, «le département ministériel n’a pas respecté la convention, qui consiste à livrer les 7000 unités de TPE actuellement en stock» ce qui a mis l’entreprise dans des difficultés financières, et a donné naissance à un préjudice financier de dizaines de milliards, le prêt bancaire octroyé à l’entreprise Enie, censé payer ses dettes, alors qu’une grande partie de la commande demeure toujours en stock», déplore-t-il. Le même responsable a rappelé que l’Enie a respecté son engagement avec le département ministériel de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, visant à acquérir les terminaux de paiement électronique et atteindre des objectifs tracés pour développer son secteur, tout en en précisant que la ministre a mis en valeur les capacités de production du complexe électronique Enie de Sidi Bel Abbès, qui est en mesure d’offrir des produits de qualité et répondre aux besoins du marché national dans les délais.
Pour rappel, une convention a été signée entre le ministère de l’Industrie et des Mines, et celui de la Poste et des TIC, pour acquérir les terminaux de paiement électronique (TPE), les équipements de contrôle de vitesse des véhicule et les modems pour faire fonctionner le satellite Alcom-Sat1 via Algérie Télécom dans le domaine de services internet et celui des transmissions radio et audiovisuelle.
Salima D.

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …