Home / Actualité / Conférence pour le développement durable «Ouestmed»: Plateforme d’engagements pour l’économie bleue

Conférence pour le développement durable «Ouestmed»: Plateforme d’engagements pour l’économie bleue

La conférence ministérielle de l’initiative pour le développement durable de l’économie bleue en méditerranée occidentale, «Ouestmed», a pris fin hier à Alger.

Intervenant lors de la clôture de cette rencontre devant les ministres, ambassadeurs et représentants des pays de la rive nord et du Sud de la méditerranée, réunis à l’Hôtel Aurassi à Alger, le ministre de l’agriculture et du développement rural, Abdelkader Bouazgui, a indiqué que «la Conférence des parties prenantes tenue à Alger a contribué à établir une plateforme d’engagement, à travers laquelle les pays, les partenaires économiques, la communauté scientifique, la société civile et le monde universitaire pourront débattre des priorités du développement de l’économie bleue, dans le cadre d’un monde en perpétuelle mutation». Il a précisé que «les défis que nous devons relever exigent de passer à des actions concrètes, par l’établissement d’une stratégie capable de prendre en charge nos multiples préoccupations, et mettre en valeur nos complémentarités et nos avantages comparatifs». Il s’agit, affirme-t-il, de se mobiliser fortement en faveur d’un véritable partenariat mutuellement bénéfique entre les deux rives de la Méditerranée. Dans cette perspective, ajoute le ministre, «nous devons mettre en place un cadre de coopération efficace, notamment dans les secteurs de la recherche et de l’innovation, afin d’offrir à tous les pays un accès facile aux plateformes et réseaux de recherche, et aux nouvelles technologies utilisées dans ce domaine». Soulignant, par ailleurs, que «la Feuille de route élaborée par les experts autour des six axes d’actions prioritaires communes à la région, qui propose des actions et projets concrets et réalisables, à mettre en œuvre pour le développement durable de l’économie bleue dans notre région, contribuera, sans aucun doute, au renforcement de notre partenariat». Il conclut que «la rencontre d’Alger donnera une impulsion nouvelle à la mobilisation, déjà engagée à Naples, pour la mise en œuvre, à un rythme accéléré et soutenu, de l’initiative OuestMED pour le développement durable de l’économie bleue en Méditerranée occidentale». «La Conférence d’Alger marque le lancement d’une approche coopérative régionale, en matière de développement des filières liées à l’économie bleue en Méditerranée occidentale. Elle constitue une étape importante dans le processus de consolidation du ‘Dialogue 5+5’, dont l’Algérie assure la coprésidence en exercice avec Malte», dit-t-il

La déclaration d’Alger

Le directeur général de la pêche auprès du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la pêche, Taha Hammouche, a affirmé dans son intervention que «les représentants de l’Algérie, de la France, de l’Italie, de la Libye, de Malte, du Maroc, de la Mauritanie, du Portugal, de l’Espagne et de la Tunisie, invitent l’Union européenne à envisager un soutien approprié et spécifique au niveau du sous bassin maritime, à l’Initiative OuestMED, pour le développement durable de l’économie bleue en Méditerranée occidentale», et ce, ajout-t-il, à travers de futurs programmes de coopération territoriale européens pour la période 2021-2027. Il ajoute que tous ces représentants adoptent «la Feuille de route pour l’Initiative OuestMED», identifiant les six axes prioritaires d’actions communes des pays participants, à savoir : les pôles d’activité maritimes ; la Biodiversité et la conservation et restauration de l’habitat marin ; la consommation et la production durables ; le développement de la pêche et de l’aquaculture durables et des communautés côtières ; le développement et la mobilité des compétences ; la sécurité maritime et la lutte contre la pollution marine. Selon le même responsable, les représentants ici présent s’engagent, par ladite déclaration d’Alger, à «mener une prospection active sur les potentialités offertes dans la région de la Méditerranée occidentale, pour le développement d’une l’économie bleue durable, génératrice de croissance, créatrice d’emplois et favorisant un meilleur cadre de vie pour les populations Méditerranéennes, tout en préservant les services rendus par l’écosystème méditerranéen». Enfin, les représentants des pays de la méditerranée occidentale poursuivront, selon la déclaration d’Alger, et intensifier les efforts de coopération pour la concrétisation et la réussite de l’Initiative OuestMED, en partenariat avec la Commission européenne et le Secrétariat de l’UpM, dans l’objectif de la réalisation des projets identifiés au titre de l’initiative OuestMED, en s’assurant de leur valeur ajoutée et de leur impact.

Smail Mimouni

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …