Home / Actualité / Conseil de la nation.. Ould Abbès et Barkat renoncent à leur immunité

Conseil de la nation.. Ould Abbès et Barkat renoncent à leur immunité

La rencontre que devait tenir hier à huis clos, le Bureau du Conseil de la nation pour statuer sur la demande du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, relative à l’activation de la procédure de la levée de l’immunité parlementaire des deux membres, Saïd Barkat et Djamel Ould Abbès, a été annulée. Ceci après que ces derniers, aient, selon l’ENTV, renoncé volontairement à leur immunité parlementaire. Les deux anciens ministres et actuels sénateurs du tiers présidentiels ont déposé des demandes écrites auprès du bureau du Conseil de la nation pour renoncer volontairement à leur immunité parlementaire, pour permettre à la justice d’exercer ses prérogatives constitutionnelles, ajoute l’ENTV. Le ministère de la Justice a demandé la levée de l’immunité parlementaire de Said Barkat et Djamel Ould Abbès, dans le cadre d’une enquête sur la dilapidation de deniers publics au ministère de la Solidarité nationale, qui a été dirigée par les deux sénateurs. Dans le même sillage, le sénateur FLN Abdelouahab Benzaim a révélé sur sa page Facebook que le Conseil de la nation a reçu la demande de la justice relative à la levée de l’immunité parlementaire de l’ex-ministre des travaux publics et actuel sénateur Amar Ghoul. «La demande de levée immunitaire parlementaire d’Amar Ghoul est arrivée au Sénat», a-t-il écrit. Selon d’autres sources, la demande de levée de l’immunité concerne également l’ex-ministre des transports, Boudjemâa Talaï, actuellement député.
R. N.

About Letemps

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …