Home / Actualité / Conseil ministériel arabe de l’eau.. Ali Hammam présente l’expérience algérienne

Conseil ministériel arabe de l’eau.. Ali Hammam présente l’expérience algérienne

Le ministre des Ressources en eau, Ali Hammam a présenté jeudi au Caire, lors des travaux du 11ème Conseil ministériel arabe de l’eau, l’expérience algérienne en matière de gestion des ressources hydriques, a indiqué un communiqué du ministère. Intervenant à cette occasion, M. Hammam a affirmé que «l’Algérie qui contribue activement à toutes les initiatives internationales et régionales du secteur des ressources en eau, est prête à apporter son soutien à toute initiative arabe susceptible d’améliorer la gestion du secteur dans les pays arabe, tout en mettant son expérience pionnière à la disposition de la Ligue arabe». Evoquant l’expérience algérienne en matière de gestion des ressources en eau, le ministre a rappelé la vision adoptée par le pays face aux conditions difficiles liées au stress hydrique, soulignant «l’adoption d’une stratégie intensifiant et mobilisant les ressources en eau à travers la réalisation de mégaprojets structurés».
Dans ce contexte, M. Hammam a cité certains projets dont la réalisation de 80 barrages mis en exploitation, de 05 autres en cours de réalisation, et de 500 petits barrages et retenues collinaires, ainsi que 4.000 km d’aqueducs assurant l’alimentation en eau dans toutes les régions du pays. Il a, également, rappelé la réalisation de 11 stations de dessalement de l’eau de mer et 05 autres en cours de lancement, outre la valorisation des eaux usées filtrées et leur utilisation dans l’irrigation. Par ailleurs, M. Hammam a insisté sur l’impératif de mettre en place des politiques et une feuille de route conjointe dans le but de consacrer les concepts de gestion complémentaire et durable pour le développement des capacités et l’adaptation avec les changements climatiques dans le secteur des eaux au niveau de la région arabe.
Le ministre a indiqué qu’il est possible de réaliser autosuffisance, ajoutant qu’on ne peut atteindre la sécurité alimentaire sans une utilisation idoine des ressources hydriques disponibles, et ce à travers l’implication de tous les acteurs et l’application toutes les approches tracées dans l’intérêt du monde arabe et en faveur du développement socio-économique. Parmi les principales recommandations issues du Conseil ministériel arabe de l’eau, l’actualisation de la stratégie de sécurité hydrique dans le monde arabe pour faire face aux défis et aux exigences futures du développement durable, en sus du renforcement de la coopération arabe en matière de l’exploitation des eaux communes. Les participants à cette rencontre ont préconisé d’élargir l’exploitation non conventionnelle de l’eau et l’adhésion en qualité de membre au Conseil scientifique de l’eau. L’Algérie a été élue vice-présidente du bureau exécutif du Conseil ministériel arabe de l’eau pour les années 2020-2021. Organisée par la Ligue arabe, le Conseil ministériel arabe de l’eau se veut une importante manifestation regroupant les représentants des pays arabes dans le secteur de l’eau, en vue de développer la coopération et coordonner les efforts à l’effet de mettre une place une stratégie de lutte contre les défis hydriques et le développement de la sécurité hydrique arabe.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …