Home / Sports / Coupe de la CAF: L’heure de vérité pour l’USMA et le CRB

Coupe de la CAF: L’heure de vérité pour l’USMA et le CRB

L’USM Alger et le CR Belouizdad seront fixés, ce mardi, sur le sort dans la C2 africaine. En effet, l’USMA et le CRB joueront, cet après-midi aux stades du 5-Juillet et du 20-Août, leurs matches retour des 1/16es de finale bis de la Coupe de la CAF contre respectivement les Nigérians de Plateau United et les Ivoiriens de l’ASEC Mimosas.

La mission des Usmistes parait moins délicate même s’ils sont privés de leur stade fétiche de Bologhine et même s’ils n’ont pas le moral au beau fixe en raison de leur dernière contre-performance en championnat face à l’O Médéa. Battus (2-1) à Lagos, les Rouge et Noir ont besoin d’une petite victoire (1-0) pour atteindre la phase des poules. Inconnue sur le plan africain, cette équipe de Plateau United semble à la portée des protégés de Miloud Hamdi qui a récupéré tous ses blessés et qui pourra aligner son équipe type à l’occasion de ce rendez-vous capital pour le club.
«C’est le match de la saison pour nous. On a sérieusement compromis nos chances dans la course au titre et on doit sauver la saison en se qualifiant pour la phase des poules de la Coupe de la CAF», concède Abdelhakim Serrar, le nouveau patron de la formation de Soustara, avide d’offrir au club des frères Haddad un premier titre continental. Les coéquipiers de Zemmamouche doivent tout de même se méfier des Nigérians. «On va jouer nos chances à fond. On n’a rien à perdre», a déclaré Kennedy Boboye, l’entraîneur de Plateau United, huitième au classement du championnat du Nigeria. Côté arbitrage, ce match sera dirigé par un trio du Sénégal, composé de MM : Maguette Ndiaye, Ababacar Sene et Nouha Bangoura. La tâche du CRB semble plus compliquée face à un adversaire très connu sur la scène africaine via son académie et sacré champion d’Afrique en 1998, l’ASEC Mimosas, en passe de retrouver son lustre d’antan, comme l’atteste son brillant parcours cette saison dans le championnat ivoirien où il a concédé une seule défaite.

Des Belouizdadis revanchards

Battus (1-0) à Abidjan, les Belouizdadis doivent s’imposer avec deux buts d’écart pour poursuive leur aventure africaine. Les poulains de Rachid Taoussi sont appelés à sortir le grand jeu pour éliminer l’ASEC et effacer l’affront de 2001 où le Chabab avait été humilié (7-0) par les Mimosas en Ligue des champions d’Afrique. «Nos joueurs sont un peu fatigués, mais notre dernière victoire à Oran leur a fait énormément de bien sur le plan moral. On va miser essentiellement sur les balles arrêtées et sur des exploits individuels de nos joueurs pour décrocher la qualification pour la phase des poules», dira Taoussi. Son homologue ivoirien, Amani Yao, espère, lui, marquer un but au stade du 20-Août pour compliquer davantage la mission des gars de Laâquiba. «L’essentiel pour nous à Abidjan était de gagner sans prendre de but.
Si nous réussissons à marquer un but en Algérie, l’adversaire sera obligé d’inscrire 3 buts pour nous éliminer. Jusque-là, nous avons montré que nous savons voyager et nous comptons le prouver une nouvelle fois. Nous serons à 11 contre 11 sur le terrain et nous devrons montrer que nous sommes des Hommes?», a indiqué Amani Yao sur le site internet de l’ASEC qui n’a pu obtenir une 17e victoire de suite dans le championnat ivoirien. Son record est bloqué à 16 succès consécutifs après le nul (1-1) concédé, mercredi, contre le SOA, lanterne rouge de la Ligue 1 ivoirienne. Ces très attendues retrouvailles entre les Belouizdadis et les Mimosas seront dirigées par des arbitres guinéens, MM : Ahmed Touré, Aboubacar Doumbouya et Mamady Tere en l’occurrence.
Le CRB et l’USMA espèrent, en somme, emboiter le pas au MCA et à l’ESS qui se sont qualifiés pour la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique.

Larbi B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …