Home / Sports / CRB: Bougherara pressenti

CRB: Bougherara pressenti

Saigné à blanc durant ce début d’intersaison en raison de la grave crise financière et l’instabilité administrative qui le secouent, le CR Belouizdad tente de se reconstruire.
Si le prestigieux club de Laâqiba a évité le pire de justesse à l’issu de l’exercice écoulé a travers son maintien parmi l’élite, il est d’ores et déjà livré à des lendemains incertains. Conséquence directe de ce marasme, le départ massif de plusieurs cadres de l’équipe à l’image de Lakroum, Draoui, Namani, Salhi et autre Belaili. Même le coach Rachid Taoussi qui voulait rester au Chabab, a préféré finalement résilier son contrat en renonçant à deux salaires soit 600 millions de centimes, pour tenter une nouvelle aventure avec l’Entente de Sétif. En l’absence des membres du conseil d’administration de la SSPA/CRB à leur tête le président El Hadj Mohamed Bouhafs lequel n’a plus donné signe de vie depuis l’annonce de sa démission le mois dernier, les responsables du club sportif amateur (CSA) qui rappelons-le, est actionnaire majoritaire avec 75% de sparts, jouent les pompiers de service. En multipliant les réunions ces derniers jours, les Chettouf and co cherchent à trouver des solutions pour contenir la crise en stoppant d’abord la forte saignée dont fait l’objet le club puisque plusieurs cadres ont émis le vœu de rester puis en assurant le volet recrutement. A cet effet, les dirigeants en question font du poste d’entraîneur vacant une priorité absolue. D’ailleurs, ils ont jeté leur dévolu unanimement sur Lyamine Bougherara qui le voient comme le profil idéal pour remplacer le marocain Rachid Taoussi à la tête de la barre technique des Rouge et Blanc. Selon certaines sources généralement bien informées des affaires du CRB, un premier contact a même été établi entre les deux parties et l’ex-entraîneur de l’AS Aïn M’lila et celui-ci aurait montré son intérêt par rapport au grand défi que lui propose le Chabab. Toutefois, l’ex-gardien international de la JS Kabylie a posé certaines conditions pour venir, notamment, un droit de regard sur l’opération recrutement du club. De nouvelles discussions devraient avoir lieu dans les tout prochains jours pour tenter d’officialiser les choses. A noter que ce n’est pas la première fois que le CRB pense à recruter Bougherara. En novembre 2016, soit avant l’arrivée de Badou Zaki, il avait été approché par les mêmes dirigeants pour succéder à Alain Michel à la tête de la barre technique.
Mais les contacts étaient tardifs puisque le technicien en question s’était déjà engagé à l’époque avec le DRBT Tadjenanet. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Seul l’avenir nous le dira.

O. Mounir

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …