Home / Culture / création d’un Conseil National Culturel de Transition Démocratique.. L’appel lancé par des artistes et des intellectuels

création d’un Conseil National Culturel de Transition Démocratique.. L’appel lancé par des artistes et des intellectuels

Un groupe d’intellectuels et artistes ont lancé un appel à la création d’un Conseil National Culturel de Transition Démocratique (CNCTD). La pétition qui a récolté déjà plus d’une centaine de signatures a été lancée dans le but d’appuyer cette idée.

Des artistes et intellectuels ont lancé, en cette fin de semaine, un appel à la création d’un Conseil National Culturel de Transition Démocratique (Cnctd). Les initiateurs de cette initiative ont but d’accompagner les revendications émises par des millions d’Algérie qui sont sortis dans les rues ces dernières semaines.
«Maintenant que le peuple algérien a clairement exprimé sa volonté de rupture avec la 1re République, héritée de la colonisation à travers des manifestations qui ont regroupé des centaines de milliers d’Algériennes et d’Algériens. Conscients que ce qui se produit est un événement historique sans précédent qui s’inscrit dans le fleuve de l’histoire algérienne, et dont il est inutile d’essayer d’arrêter. Réitérons notre position en faveur du changement démocratique en Algérie. S’inscrivant dans la volonté populaire pour le changement, on se met à la disposition de notre peuple dont on est naturellement issus. Conscients du danger que peut produire le vide institutionnel post-transition, assumons notre rôle dans la société, et qui nous a été confisqué depuis l’indépendance», écrivent-ils dans leurs déclaration.

Organe conjoncturel
Le but de cet organe qui se veut conjoncturel n’est pas de remplacer les institutions de l’Etat, mais ses objectifs sont d’«accompagner notre peuple dans la période de transition démocratique en tant que force de proposition culturelle et économique. Promouvoir la paix et la tolérance dans la société algérienne à travers les arts et les lettres. Négocier avec les nouvelles forces politiques et les orienter pendant la période de transition. Prendre en charge le chantier des politiques publiques en matière de culture. Participer à la gestion des structures culturelles publiques pendant la période de transition. Veiller au respect des principes de la démocratie et des droits de l’Homme», écrit-on encore.

Grande adhésion
Concernant la composition de cette structure, ses initiateurs précisent que «le Cnctd sera constitué de l’ensemble des membres parmi les intellectuels, les écrivains et les artistes qui adhéreront à cette annonce. Ces membres éliront par voie de vote les 11 membres (dont au minimum 4 femmes) qui siégeront à la tête du Cnctd pour une période maximum de 12 mois non renouvelable».
L’appel a déjà enregistré une grande adhésion sur les réseaux sociaux. En témoigne le grand nombre de signataires de la pétition lancée à cet effet. Des écrivains, journalistes, chercheurs et autres artistes de différentes disciplines artistiques ont déjà apposé leurs signatures pour approuver l’initiative.
Arezki Ibersiene

About Letemps

Check Also

Chant Malouf.. Abbas Righi honoré à Alger

L’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA) a honoré lundi soir à Alger, …