Home / Economie / Crédit à la consommation: 15 milliards DA accordés à ce jour

Crédit à la consommation: 15 milliards DA accordés à ce jour

Depuis la relance du crédit à la consommation, en janvier 2016, les montants des crédits accordés sont en forte croissance. Les consommateurs ont bénéficié de 15 milliards DA de crédits pour l’achat de biens de consommation. Les clients ayant fait appel aux banques pour bénéficier d’un financement ont choisi ce mode essentiellement pour l’acquisition de voitures produites localement, notamment de marques Renault Algérie, Hyundai, Volkswagen et tout récemment Kia (Picanto). Ils ont également sollicité les banques pour l’achat des produits électroménagers par facilités de paiement. C’est le bilan établi par l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF).
Le président de l’ABEF, Boualem Djebbar, a indiqué que «80% des clients des banques ont opté pour l’acquisition de voitures et 20% ont acquis des produits électroménagers». Selon lui, le crédit à la consommation dans la nouvelle version a été très sollicité, surtout en ce qui concerne l’achat des voitures par facilités de paiement, en raison du prix élevé sur le marché.
Il a estimé que le lancement par les banques du crédit à la consommation pour les produits électroménagers et les meubles, a été aussi très largement sollicité par les citoyens.
Au sujet du paiement électronique, M. Djebbar a fait savoir que «les Algériens profitent aujourd’hui de 1.5 million de cartes de paiement électronique», tout en prévoyant l’augmentation de ce nombre à l’avenir. Ajoutant qu’«aujourd’hui, 12 000 TPE ont été installés au niveau des commerces», tout en prédisant l’augmentation de ce chiffre en 2018, surtout avec les dispositions de la loi de finance sur le commerce électronique, qui obligerait les commerçants à se doter de ces terminaux de paiement électronique, sinon, ils seront soumis à des sanctions. Selon le même responsable, «le gouvernement veut, par le biais des banques et des établissements financiers, développer et promouvoir la diffusion du commerce électronique et des cartes de paiement au cours de la prochaine étape».

A. Mohamed

About Armadex

Check Also

Importation de véhicules de moins de trois ans.. «Le dossier toujours en phase d’étude» selon Saïd Djellab

La fermeture du marché de voiture de Tidjellabine ainsi que la limitation au strict minimum …