Home / International / Crise humanitaire au Yémen: L’Arabie saoudite bloque le carburant

Crise humanitaire au Yémen: L’Arabie saoudite bloque le carburant

L’Arabie saoudite accorde peu de respect à l’ONU pour ce qui est du Yémen, et a bloqué le carburant à ce pays. Le mutisme continue à être observé par la coalition internationale.

La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a bloqué, à Djibouti, les bateaux de carburant vers le Yémen. Hier, une frégate saoudienne a arraisonné près de Hodeïda un bateau de carburant vers le Yémen et bloqué 3 autres bateaux, a rapporté al Masirah. Citant un responsable, la télévision El Mayadeen dit que la coalition saoudienne a arraisonné à Djibouti 4 bateaux de carburant vers le port de Hodeida au Yémen. L’agence de presse Saba, citant un responsable yéménite à Hodeida a rapporté : «Ces bateaux ont tous l’autorisation des Nations unies d’accoster le port de Hudaydah, cependant Riyad les en empêche.» Les avions de combat de la coalition n’arrêtent toujours pas leurs raids. Ils ont effectué des frappes sur les localités d’El Dhaher, de Razah et de Manbeh dans la province de Saada, dans le nord du Yémen. La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite mène, depuis mars 2015, une attaque contre le Yémen. La coalition arabe a commis des crimes de guerre contre les civils, disent des organisations non gouvernementales et, d’après l’ONU, des milliers de civils ont été tués. Aujourd’hui, le carburant est bloqué, tandis que la communauté internationale observe le silence. L’ONU qui dit que la guerre a créé la pire crise humanitaire au Yémen n’arrive pas à lancer l’enquête prévue il y a quelques années sur les crimes de guerre commis contre les civils. L’Arabie saoudite a menacé de sanctions économiques les pays qui cautionneraient l’enquête. Protestant contre les crimes de guerre commis contre les civils du Yémen, la Belgique a décidé d’annuler la coopération militaire avec l’Arabie saoudite. L’Espagne, également, a décidé d’annuler la coopération militaire avec le royaume des pétrodollars, mais est revenue sur sa décision après que l’Arabie saoudite l’a menacée d’annuler des transactions commerciales de milliards de dollars. Toutes les parties du conflit sont responsables de ce qui arrive à Hodeida, selon Amnesty International. «Nous avons découvert qu’ à la fois la coalition menée par l’Arabie saoudite et les Houthis sont en train de limiter l’accès à l’aide humanitaire et aux importations, dit Amnesty International. La coalition impose des délais très longs aux bateaux pour qu’ils puissent arriver à bon port au Yémen. De leur côté, les milices imposent des procédures administratives et logistiques très lourdes, et bloquent l’aide humanitaire dans le reste du pays, dit l’ONG. La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a une grande responsabilité dans la pire crise humanitaire au monde puisqu’elle a décidé de lancer une guerre et de mener des frappes aériennes contre les civils. Des pourparlers devaient être lancés, il y a quelques jours, à Genève, mais ont échoué parce que l’Arabie saoudite n’a pas accepté les conditions des houthis pour la participation aux pourparlers.

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …