Home / Actualité / DeBRAYAGE des paramédicaux à Chlef: Le service minimum assuré

DeBRAYAGE des paramédicaux à Chlef: Le service minimum assuré

Dans la wilaya de Chlef, le mouvement de grève a été largement suivi. Selon des sources du secrétariat de la wilaya du SAP, le débrayage a touché l’ensemble des structures sanitaires où exerce le personnel paramédical. À noter que le mouvement de grève varie d’un établissement de santé à un autre.
Et si le débrayage est de mise dans la plupart des structures de santé de la wilaya, dans les centres urbains comme dans les dispensaires et les centres de santé des zones rurales, le service d’urgence est assuré dans la plupart des cas. «Un taux de suivi du mot d’ordre de grève qui a dépassé les 90% a été enregistré notamment aux EPSP d’Ouled Mohamed et de Chorfa, dans la commune de Chlef, à Chettia, à Ténès et à Sobha, où la mobilisation du corps paramédical était presque générale», affirment de nombreux infirmiers que nous avons rencontrés au niveau de l’hôpital Ouled Mohamed de Chlef, qui précisent, dans le même cadre, que dans le cas où leurs revendications, statut particulier de la corporation et formation continue entre autres, ne seraient pas pris en considération par les autorités compétentes, le mouvement de grève se renouvellera consécutivement trois jours de suite, chaque semaine, soit le lundi, le mardi et le mercredi. Quant au service minimum, il demeure assuré au niveau des urgences. Sur place, au niveau de l’hôpital d’Ouled Mohamed, nous avons constaté que les malades chroniques qui venaient pour un contrôle étaient pris en charge par quelques infirmiers qui ont respecté le service minimum.

A. Ali

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …