Home / Sports / Déchargé de l’EN A’: Rabah Madjer fragilisé

Déchargé de l’EN A’: Rabah Madjer fragilisé

Rabah Madjer n’est plus l’entraîneur de la sélection nationale des locaux, appelée l’EN A’.

Madjer et son staff ont été déchargés de cette sélection, lundi, après une réunion entre le sélectionneur national et le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi. «Suite à une réunion entre le président de la FAF, M. Kheireddine Zetchi, et le sélectionneur national, M. Rabah Madjer, il a été décidé d’un commun accord de décharger le staff technique national de la sélection A des locaux.
Cette décision a été prise à l’approche des compétitions officielles afin de permettre au staff technique national de se concentrer exclusivement sur les éliminatoires de la CAN-2019 qui reprendront au mois de septembre prochain. Une décision sera prise incessamment concernant la sélection A des locaux», a-t-on indiqué dans un communiqué laconique publié lundi en fin de journée sur le site internet de la FAF. Tout le monde s’accorde à dire que c’est un désaveu et un camouflet pour l’homme à la talonnade, très décrié et sur la sellette depuis les deux défaites subies contre les deux Mondialistes, l’Iran avec les A en Autriche et l’Arabie Saoudite avec les A’ en Espagne. Même le président de la FAF a affiché clairement sa déception sur la prestation des A’ contre les Saoudiens. Les internationaux locaux ont effectué trois stages avec Madjer et aucun projet de jeu, ni discipline tactique, n’ont été constatés sur le terrain. La défaite contre les Mondialistes saoudiens a mis à nu les faiblesses et les carences des internationaux locaux, dont le nombre a sensiblement augmenté au sein de l’EN A, depuis sa reprise en main par Madjer. C’est un leurre de croire qu’on peut aller loin à la CAN 2019, voire atteindre la phase finale, avec ces internationaux locaux actuels, très loin encore du niveau international. L’EN ne peut se passer actuellement de notre diaspora en Europe et ailleurs. C’est pour cette raison, d’ailleurs, que Madjer a décidé de revoir sa copie et de faire appel aux anciens cadres de l’EN, Feghouli, M’Bolhi et autre Halliche. Quoi qu’il en soit, l’ancienne star du FC Porto est fragilisée avant les deux rendez-vous du mois prochain contre le Cap Vert et le Portugal. Si les Verts ne convainquent lors de ces deux derniers matches amicaux avant le rendez-vous officiel de septembre prochain à Banjul contre la Gambie, la situation va se compliquer davantage pour Madjer dont la nomination à la tête du onze national est loin de faire l’unanimité. D’autre part, tout le monde se demande si son salaire et ceux de ses deux adjoints, Meziane Ighil et Djamel Menad, seront revus à la baisse, après cette décision de Zetchi de les décharger de l’EN A’ qui pourrait être confiée au Directeur des équipes nationales, Boualem Charef, en prévision des éliminatoires du CHAN 2020 qu’abritera l’Ethiopie.

Larbi Bouazza

About Armadex

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …