Home / Actualité / Délégués.. Syndicaux Renforcement des dispositions

Délégués.. Syndicaux Renforcement des dispositions

«Les dispositions de la loi relative aux modalités d’exercice du droit syndical seront révisées et revalorisées avec l’implication des organisations syndicales», a annoncé jeudi à Alger, Tidjani Hassan Heddam, ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale. Plus précis, il a annoncé que «la révision de cette loi consistera en l’amendement des dispositions relatives à la création de fédérations». Lors d’une rencontre avec les représentants d’organisations syndicales, le ministre a indiqué que cette révision a pour but de «renforcer les dispositions relatives à la protection des délégués syndicaux», et ce, à travers l’implication des organisations syndicales. Et d’ajouter également qu’aucune exclusion pour l’enrichissement du projet d’amendement en question ne sera faite. Le ministre a réitéré son engagement à «impliquer les organisations syndicales sans exclusion aucune dans les débats qui seront initiés par le secteur particulièrement la contribution au débat autour du système de sécurité sociale ainsi que le dossier de la retraite et ce, avec l’intervention des chercheurs et experts tout en insufflant une nouvelle dynamique au dialogue social», selon l’APS. En outre, le ministre a indiqué qu’ «oeuvrer en concertation avec tous les partenaires sans aucune exclusion, est une conviction personnelle avant d’être un engagement et un devoir professionnel».
Il a aussi estimé que la «concertation entre le Gouvernement et ses partenaires socio-économiques marquera le début d’une nouvelle ère de dialogue constructif en faveur de l’intérêt général». Selon lui, les organisations syndicales «devraient constituer une force de proposition active», en mettant en avant «l’impératif de convertir les idées et les propositions issues du débat en une feuille de route pratique». M. Heddam a noté qu’il «œuvrerait à garantir l’exercice libre du droit syndical, à commencer par la transparence et l’accélération du traitement ou l’actualisation des dossiers d’inscription des organisations syndicales outre l’attribution de subventions financières selon les affectations consacrées au secteur conformément aux dispositions législatives et réglementaires». Par ailleurs, il a affirmé que «les services de l’inspection du travail veillent à l’application de la réglementation relative à l’exercice du droit syndical», dans le cadre des prérogatives qui lui sont conférées par la loi. M. Heddam a souligné que les réunions tenues avec des organisations syndicales se sont soldées par l’enregistrement inscription de 17 nouvelles organisations de travailleurs et patronales de différents secteurs, à l’instar de l’éducation, de la santé et du secteur économique. Il a également affirmé que «ces nouveaux syndicats viennent consolider la scène syndicale qui compte 121 organisations syndicales, dont 78 organisations de travailleurs et 43 organisations patronales».
M. C.

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …