Home / Actualité / Des augmentations allant jusqu’à 5% pour les retraités: L’arrêté ministériel publié au Journal Officiel

Des augmentations allant jusqu’à 5% pour les retraités: L’arrêté ministériel publié au Journal Officiel

Annoncé il y a un mois par Mourad Zemali, l’arrêté ministériel régissant la revalorisation des pensions et allocations de retraites a été publié lundi au Journal Officiel N°3.
La décision du ministère du Travail et de la Sécurité sociale d’inclure jusqu’à 5% d’augmentation dans les pensions, allocations de retraites et rentes de sécurité sociale pouvant atteindre les 5% sera applicable, à partir du mois de juillet prochain. Selon l’arrêté ministériel daté du 17 mai, la revalorisation des pensions prévues par la loi n° 83-12 ne se fera par application des taux fixés, comme c’était le cas, auparavant. Le texte en question explique que les retraités ayant pour pension moins de 20.000 dinars recevront des augmentations allant jusqu’à 5%, alors qu’un taux de 2,5% sera appliqué pour les pensions et allocations dont le montant est égal à 20.000 DA et inférieur à 40.000 DA. Pour les pensions ayant pour valeur de 40.000 dinars et moins de 60 000 dinars, les bénéficiaires recevront des augmentations de 1,5%. Pour les pensions et allocations dont le montant est égal à 60.000 DA et inférieur à 80.000 DA, un taux de 1%, sera appliqué, tandis que les pensions et allocations dont le montant est égal ou supérieur à 80.000 DA, elles connaîtront des augmentations de l’ordre de 0.5%. La décision ministérielle prévoit également de hausser de 3% le montant minimal de l’augmentation pour les non-bénéficiaires de la pension d’invalidité, prestations de retraite ou d’accident du travail et de maladies professionnelles. La même source précise que ces taux «s’appliquent au montant mensuel de la pension et allocation de retraite découlant des droits contributifs». Les coefficients d’actualisation applicables aux salaires servant de base au calcul des nouvelles pensions prévues à l’article 43 de la loi n° 83-12 sont fixés selon l’année de référence, a-t-on expliqué. Pour concrétiser ces augmentations qui prendront effet à compter du 1er mai 2018, les pouvoirs publics ont consacré une enveloppe financière de plus de 22 milliards de dinars. Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, avait expliqué précédemment qu’en dépit de la crise financière que traverse l’Algérie, le gouvernement maintient pour cette année sa politique de revalorisation des pensions de retraite, en introduisant de nouvelles dispositions. Il a indiqué que malgré «la conjoncture financière difficile que traverse le pays, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décidé sa reconduction dans le but de conforter le pouvoir d’achat des retraités». La nouveauté pour 2018, cette revalorisation «est modulable avec des taux allant de 0,5 à 5% en fonction du montant de la pension», contrairement au taux habituel fixé à 2% pour tous, appliqué les précédentes années. Les calculs se font sur la base d’un nouveau système «plus avantageux pour les petites pensions». L’application de cette décision, conformément aux dispositions de l’article de la loi 12-83 du 02 juillet 1983, «se fera avec un effet rétroactif à partir du 1er mai».

Fella Hamici

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …