Home / Actualité / Des avocats, des étudiants et des citoyens y participent.. Les marches anti 5e mandat se poursuivent

Des avocats, des étudiants et des citoyens y participent.. Les marches anti 5e mandat se poursuivent

Après une journée de suspense qui a fini par une imposante marche nocturne, des milliers de manifestants, dont des avocats, ont manifesté à Chlef, Blida, Bouira, Batna et dans d’autres villes du pays.

Au lendemain du dépôt du dossier de candidature du président sortant Abdelaziz Bouteflika par le président de sa compagne électorale, Abdelghani Zaalane, des milliers de manifestants sont sortis dans la rue hier, pour contester le cinquième mandat de Bouteflika. Après une journée de suspense qui a fini par une imposante marche nocturne, des milliers de manifestants, dont des avocats, ont manifesté à Chlef, Blida, Bouira, Batna et dans d’autres villes du pays.  Plusieurs avocats de la wilaya de Chlef ont manifesté hier vers midi contre le 5e mandat de Bouteflika devant le tribunal local. Brandissant des pancartes où était écrit «Non à la continuité, non au 5e mandat, non au pouvoir actuel», ils se sont massés le long du trottoir attenant à l’institution judiciaire avant d’observer un sit-in à l’entrée de cette dernière.
Sur place, ces avocats, hommes et femmes qui ont manifesté dans le calme ont scandé des slogans anti-5e mandat et contre la poursuite du pouvoir en place. Des slogans ont été repris par des jeunes rassemblés devant le tribunal. Ils ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Nous ne voulons ni du 5e mandat, ni de la continuité, ni des réformes, nous dénonçons également avec force les violations caractérisées de la Constitution». Plusieurs autres villes du pays ont été touchées par les manifestations des citoyens, notamment des étudiants. Devant l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, des étudiants ont scandé, selon des vidéos diffusées sur plusieurs chaînes TV privées, des slogans tels que : «Pas de cinquième mandat», «Armée et peuple, nous sommes tous des frères», «FLN dégage», «Bouteflika, Ouyahia, laissez-nous et partez».
Des centaines de manifestants ont été montrés, sillonnant les rues du centre-ville de Bouira. Par ailleurs, la ville de Blida a aussi connu des marches au lendemain du dépôt du dossier de candidature de Bouteflika. Au niveau du centre-ville, des manifestants, notamment des étudiants de l’université Saad Dahleb, ont été enregistrés mais ont vite été réprimés par les forces de police. La ville de Batna a également été le théâtre d’une manifestation immense contre le cinquième mandat. Ils étaient des milliers, selon les vidéos partagées sur les réseaux sociaux.
Smail Mimouni

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …