Home / Algérie / Des dégâts matériels enregistrés

Des dégâts matériels enregistrés

Incendie au complexe Cévital de Béjaia

L’incendie qui s’est déclaré, avant-hier vers 17h, au niveau de la raffinerie de sucre du complexe agroalimentaire de Cévital, sis au port de Béjaia, n’a, fort heureusement, pas causé de perte humaine, mais que des dégâts matériels, a-t-on appris, hier, de la cellule de communication de la protection civile de Béjaia (PCB).

«Nos secours, composés d’une dizaine de camions d’incendie, un camion échelle, ambulances et véhicules de liaisons, avec plus d’une soixantaine de sapeurs-pompiers, ont intervenu vers 17h21, suite à un feu survenu au niveau de l’usine Cévital, sis au port de Béjaia. Nous étions appuyés par les éléments de la sécurité interne de la même usine. Il s’agit d’un feu qui a pris départ au niveau du bras élévateur TB 14 transbordeur de sucre roux, dans un hangar de stockage, vide au moment des faits, d’une capacité de stockage de 50.000 tonnes. L’incendie a occasionné la destruction du bras élévateur, une partie du tapis de chargement, et une quantité de sucre, brûlée à l’intérieur de la trémie. Une partie du toit du hangar a été également noircie par les fumées», a expliqué notre source. L’intervention des sapeurs-pompiers, qui ont réussi à circonscrire cet incendie en moins d’une heure, s’est déroulée, indique-t-on, sous la direction du colonel Amichi Hakim, directeur de la PCB. «L’incendie a été maîtrisé vers 18h20. L’opération de surveillance est maintenue jusqu’à écartement de tout danger éventuel. Fort heureusement, aucune perte humaine n’a été déplorée», a-t-on rassuré. Pour rappel, le 20 octobre 2017, soit presque une année, un incendie ravageur s’est déclaré au niveau de ce même complexe industriel, détruisant tout un hangar de stockage, contenant 50.000 tonnes de matières premières destinées à la fabrication du sucre roux, et les tapis roulants acheminant ces matières à la raffinerie du sucre.

R.M.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …