Home / International / Des militaires américains en Tunisie

Des militaires américains en Tunisie

Ils auraient participé à des opérations D’attaques contre les terroristes

En Tunisie, les militaires américains ménent des attaques contre les terroristes. La première ingérence militaire directe des USA en Tunisie depuis la Seconde Guerre mondiale est passée pratiquement inaperçue.

Au mois d’août, un représentant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), a confirmé qu’en 2017, l’infanterie de la marine avait participé à une bataille dans un pays d’Afrique du Nord non mentionné, où les troupes américaines ont combattu avec les forces de leurs alliés contre le groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique, selon le site d’information Vestifinance. Le commandement a également rapporté que des forces spéciales des Marines avaient participé à une opération de trois jours. Cependant, les recherches et les analyses qui ont suivi, indiquent que la participation des USA était bien plus significative: les événements dramatiques décrits par le commandement coïncident avec ceux qui se sont produits en Tunisie à la même période. Les faits indiquent que la bataille a eu lieu sur le mont Semmama à Kasserine, non loin de la frontière algérienne. Les USA y ont essuyé leurs premières pertes, dans des opérations en Tunisie depuis la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis maintiennent leur présence militaire en Tunisie, au moins depuis quatre ans et demi, et il est peu probable que les événements de Semmama soient un incident isolé. La bataille ayant impliqué des militaires américains a eu lieu en pleine campagne intensive, visant à évincer les terroristes du bastion situé en montage. Onze jours avant l’opération américano-tunisienne conjointe, à proximité du mont Semmama, une autre opération avait été menée, qui avait permis de tuer deux combattants. On ignore si les troupes américaines ont participé à cette opération. A l’heure actuelle, la Tunisie reçoit plus d’aide militaire américaine que tout autre pays d’Afrique du Nord et du Sahel, à l’exception de l’Égypte, écrit Russia Today. La présence militaire des USA perdure depuis février 2014, quand le Pentagone a déployé plusieurs dizaines de fantassins de marine dans une base éloignée à l’ouest de la Tunisie. Dans l’ensemble, la politique étrangère américaine est impopulaire, et l’attitude négative envers les USA est largement répandue au sein de la société tunisienne, souligne Vestifinance. La récente décision des USA de reconnaître Jérusalem en tant que capitale d’Israël, a provoqué une vague de protestation partout en Tunisie. La présence militaire des États-Unis avait également provoqué des débats enflammés au parlement tunisien. Le site américain The National Interest avait publié un article intitulé America Is Quietly Expanding Its War in Tunisia (L’Amérique étend tranquillement sa guerre en Tunisie), et des médias ont écrit sur les activités des militaires américains en Tunisie. La Tunisie a tenu à préciser, que la présence de militaires étrangers en Tunisie, s’inscrit uniquement dans le cadre des programmes de formation, entraînement et échange d’expertises. La coopération militaire avec les États-Unis d’Amérique s’est nettement renforcée, notamment en matière de lutte contre le terrorisme. La présence de certains militaires américains en Tunisie, pour des périodes bien définies, s’inscrivait dans le cadre d’exercices conjoints et n’a aucun lien avec le volet opérationnel, a dit la Tunisie. The National Interest avait dit que plusieurs marines américains ont participé à des opérations anti-terroristes en Tunisie, mais également à des sessions de formation au profit de l’armée tunisienne, notant au passage une présence sans discontinuité de l’armée américaine en Tunisie depuis 2014.

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …