Home / Actualité / Des négociations en cours pour récupérer 475 km d’archives: Zitouni parle d’opération sensible et complexe

Des négociations en cours pour récupérer 475 km d’archives: Zitouni parle d’opération sensible et complexe

Le ministre des Moudjahidine a révélé que les négociations, concernant les archives algériennes détenues en France, n’ont jamais été interrompues ou gelées.
Pour preuve, avance-t-il, la commission chargée du suivi de ce dossier est toujours en pourparlers avec son homologue française, pour la récupération de 475 km de documents, se trouvant au niveau des différents ministères. Tayeb Zitouni, qui a animé un point de presse en marge de la visite effectuée, jeudi, dans certains projets du secteur de la jeunesse et des sports de la capitale, en compagnie du MJS, Mohamed Hattab, et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a souligné, toutefois, la sensibilité et la complexité du dossier relatif aux archives algériennes se trouvant en France, ainsi que dans 11 autres pays, ce qui «n’est pas une affaire simple». «Cela exige de la patience et des négociations approfondies, afin que l’Algérie récupère ses archives représentant 132 années d’occupation», a-t-il affirmé, précisant, parallèlement, que la quantité d’archives se trouvant en Algérie est beaucoup plus importante que celle détenue par la France. Le ministre fait allusion aux informations en possession des Moudjahidine.
Ces renseignements doivent être aussi catalogués. Une autre cause, selon le ministre, est à inscrire au registre des lenteurs accusées par les négociations, à savoir le changement opéré à la tête de la direction des archives françaises, dont le nouveau patron a été récemment installé. Il y a lieu de savoir, selon Tayeb Zitouni, que les négociations menées concernent quatre volets, dont les archives et le dossier des crânes appartenant aux symboles de la résistance nationale, les indemnisations relatives aux essais nucléaires dans le sud du pays, et le dossier des disparus algériens durant la guerre de libération. La visite du ministre des Moudjahidine, effectuée dans le cadre de la célébration du 64e anniversaire du déclenchement de la lutte armée, a été dédiée à la jeunesse, où il a procédé, en compagnie du ministre de la jeunesse et sports et du wali d’Alger, à l’inauguration de deux maisons de jeunes, l’une à la cité du 11 décembre, dans la commune de Ain Bénian, et la seconde à la cité des 400 logements LSP d’Ouled Fayet, dans la circonscription de Chéraga. A El Harrach, le ministre a inauguré la réouverture du complexe sportif Mohamed Tikniouine après sa réhabilitation. Dans le quartier Ain Kahla, dans la commune de Heuraoua, relevant de la CA de Rouiba, les trois responsables ont tapé dans un ballon avec des jeunes footballeurs, déclarant ainsi l’ouverture officielle du stade de proximité. Dans la commune de Ain Taya enfin, Il a été procédé à la pose de la première pierre d’une piscine semi-olympique, et où les présents ont suivi la présentation d’un programme de réalisation de 15 piscines du même genre, à travers le territoire de la wilaya d’Alger, dont 12 sont en cours et trois en étude.

Ali Fares

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …