Home / Temps réel / Des produits périmés utilisés par des fabricants de boissons gazeuses: Attention à ce que vous buvez

Des produits périmés utilisés par des fabricants de boissons gazeuses: Attention à ce que vous buvez

L’été a été particulièrement chaud cette année, d’où la consommation accrue en eau minérale et boisson gazeuse.
En effet, l’algérien consomme en moyenne 52,2 litres d’eau minérale par an, dont 20 à 30% sont consommés pendant l’été. Concernant les boissons gazeuses, la moyenne de consommation du citoyen algérien est de 37,5 litres par an. Mais le consommateur connaît-il les réelles conditions de fabrication de ces boissons ? Tout porte à croire que non, sinon, il n’en consommerait pas autant.
La consommation de boissons gazeuses particulièrement recherchées en cette période de grosse chaleur est susceptible de provoquer de sérieux ennuis de santé quand on observe la façon dont celles-ci sont produites par certaines entreprises peu regardantes sur leur qualité. En effet, c’est le constat amer fait par les services de contrôle d’hygiène et de qualité de la wilaya d’Alger. Lors de leur déplacement lundi, dans certaines zones de fabrication de boissons gazeuses dans la commune de Réghaia, des écarts dans les conditions d’hygiène et des fraudes dans la fabrication ont été signalés.
Ce groupe de contrôle a eu la désagréable surprise de découvrir que les matières premières utilisées par certaines limonaderies étaient périmées. Lors de leur déplacement au sein de l’une des entreprises, les contrôleurs sont allés de surprise en surprise en constatant que les conditions d’hygiène régnant dans les lieux sont «catastrophiques». Aussi bien le sol, les murs, les bouteilles dans lesquelles sont conditionnés les sodas et jusqu’aux personnels chargés de la manipulation de ces dernières.
Un minimum d’hygiène est absent. Il s’agit d’un état de saleté repoussant. S’intéressant de plus près aux étiquettes apposées sur les bouteilles de limonade produites, un agent du contrôle y découvre que le produit de base mentionné n’est pas celui qui est réellement utilisé pour confectionner le breuvage. Après leur visite des lieux sanctionnés par la rédaction d’un procès-verbal signalant les infractions relevées, les contrôleurs ont décidé d’un commun accord de prononcer la fermeture administrative de cette usine.
Il aurait été préférable aussi que le produit concerné soit retiré du marché. Dans les différentes opérations effectuées dans des établissements similaires, les agents de contrôle ont eu plus d’une fois à constater des déficits en matière d’hygiène, de même que des supercheries dans l’étiquetage des produits fabriqués.

A. M.

About Armadex

Check Also

Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Des chercheurs de l’Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de …