Home / Actualité / des Rencontres internationales du 13 au 20 décembre: Un autre rendez-vous du cinéma à Oran

des Rencontres internationales du 13 au 20 décembre: Un autre rendez-vous du cinéma à Oran

Un nouveau rendez-vous international du 7e art est en phase de création dans la ville d’Oran.

La première édition des Rencontres internationales du cinéma d’Oran se tiendra du 13 au 20 décembre prochain dans la capitale de l’ouest algérien. Ce nouveau rendez-vous cinématographique, initié par l’association oranaise Grain de Paix en partenariat avec l’association Nouveau regard viendra enrichir le catalogue des rencontres déjà existantes, mais compte aussi proposer un nouveau regard sur le cinéma. «La création des RIC s’inscrit dans une démarche résultant d’un besoin de décloisonnement de la culture, et souhaite générer de nouveaux espaces d’échanges interculturels publics, dans un pays où les salles de cinéma sont rares et peu fréquentées. À travers le cinéma comme média de sensibilisation, nous souhaitons installer une dynamique à l’échelle de la ville, fondée sur la diversité, autant du public que des artistes et des intervenants présents. L’objectif des 1res Rencontres Internationales du Cinéma d’Oran est de créer une plateforme d’échanges et de débats ouverte à tous les Oranais autour du cinéma et des thématiques abordées par les films. Les Rencontres sont donc, de par leur nature citoyenne, non compétitives. Pour permettre cela, nous souhaitons rendre l’événement le plus inclusif possible et ce, à travers des projections éclectiques et gratuites à des horaires accessibles. Nous prévoyons également un sous-titrage en daridja algérienne, qui permettra de valoriser la langue véhiculaire de la région», nous a déclaré Nadia Brahimi, chargée de programmation de l’événement.

Valoriser la création

La même responsable nous a expliqué que l’autre objectif est «de présenter une sélection de films récents de toutes provenances. Cela permettra à des artistes internationaux d’avoir une présence sur un espace hors circuit et ainsi, de donner au public l’opportunité de découvrir les champs de création d’autres aires géographiques (Amérique latine et Europe de l’Est par exemple) qui présentent des thématiques similaires aux nôtres. Au sein de cette démarche interculturelle, les RIC souhaitent également valoriser la place de la création artistique algérienne et ouvrir aux artistes locaux un nouvel espace de visibilité dans leur propre pays. Notre troisième objectif est de sensibiliser et initier à la pratique et l’analyse du cinéma à travers les ateliers et masterclass ouverts à tous. Ces ateliers sont mis en place pour renforcer les compétences audiovisuelles des associations et membres de la société civile, puis engager une démarche d’éducation à l’image, dans un pays où l’importance de l’image numérique dans le système d’influence social est devenu incontournable. Notre dernier objectif est de valoriser les initiatives associatives et les artistes locaux grâce à de nombreux partenariats avec des associations oranaises qui pourront animer, participer et intervenir à différents niveaux sur les RIC», a-t-elle précisé. A noter qu’un appel à participation a été lancé cette semaine pour cette première édition. Les réalisateurs algériens et étrangers qui souhaitent soumettre les films (court métrage, long métrage, documentaire ou de fiction) sont invités à les envoyer, avant le 30 septembre, à l’adresse électronique : programmation.ric@gmail.com

Arezki Ibersiene

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …