Home / Actualité / Diffusion d’une vidéo attentatoire aux symboles de l’Etat: Les «regrets» du Parlement européen

Diffusion d’une vidéo attentatoire aux symboles de l’Etat: Les «regrets» du Parlement européen

Alger a demandé avant-hier des explications à Bruxelles suite à la diffusion d’une vidéo attentatoire aux symboles de l’Etat algérien, enregistrée dans les espaces de l’Union européenne et grâce à des moyens mis par celle-ci à la disposition des médias.

L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, a effectué «une démarche pressante» auprès du chef de cabinet du président du Parlement européen, M. Diego Canga Fano, sur instruction du ministère des Affaires étrangères, dans le but de fournir des éclaircissements sur l’emploi frauduleux, par Mme Haddad-Lefèvre, correspondante de la Chaîne satellitaire «Al-Hiwar TV», des installations du Parlement pour l’enregistrement d’une vidéo attentatoire à l’honneur et à la dignité des symboles et des institutions algériennes. Selon l’ambassade d’Algérie, Diego Canga Fano «a exprimé à l’ambassadeur d’Algérie, Amar Belani, ses regrets suite à cet incident», précise un communiqué. «Une enquête interne» a été effectuée par les services du Parlement européen afin de mettre à jour les conditions exactes du tournage de cette vidéo, ajoute le document. «Les éléments de l’enquête ont fait ressortir que Mme Haddad-Lefèvre a délibérément enfreint les règles internes de l’institution et a abusé de la confiance des opérateurs du plateau de télévision du Parlement européen en dissimulant ses intentions malveillantes», a-t-on souligné.
Suite aux conclusions de l’enquête, la direction générale de la Communication au Parlement européen a adressé «une lettre d’avertissement» à Mme Haddad-Lefèvre, précise la même source. Aussi, l’accès de Mme Haddad-Lefèvre aux studios d’enregistrement de l’institution européenne est suspendu, et à titre conservatoire, «jusqu’à ce qu’elle rende compte de ses agissements irresponsables devant une commission appelée à statuer sur son accréditation», une décision prise le 6 juin par la direction générale de la Communication au Parlement européen, mentionne l’APS. Enfin, M. Amar Belani a «pris acte» de ces explications ainsi que des mesures adoptées en vue de «mettre un terme à cette manœuvre malveillante». Pour rappel, le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Noureddine Ayadi, avait convoqué la semaine dernière l’ambassadeur de l’Union européenne à Alger, John O’Rourk, pour s’expliquer sur la vidéo diffusée à Bruxelles attentatoire aux symboles de l’Etat algérien. Il a été «relevé avec indignation et réprobation que l’enregistrement par la dénommée Mme Lefèvre née Haddad, ressortissante belge d’origine algérienne, a été réalisé dans des installations officielles du Parlement européen utilisant ainsi et détournant abusivement des symboles de l’Union européenne pour porter gravement atteinte à l’honneur et à la dignité des institutions de la République algérienne», soulignait le communiqué du MAE. Dans ce sens, le Secrétaire général du MAE a exprimé «le vœu que l’Union européenne se démarque publiquement de cette manœuvre et demandé que des actions concrètes soient prises contre les agissements irresponsables de la contrevenante», relève le communiqué, rappelant que «l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles a déjà eu à effectuer, sur instruction du ministère des Affaires étrangères, des démarches urgentes auprès des institutions compétentes de l’Union européenne».

Malika B.

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …