Home / Société & Region / Dilapidation du foncier à Marsat Ben M’hidi (Tlemcen).. Le parquet ouvre une enquête

Dilapidation du foncier à Marsat Ben M’hidi (Tlemcen).. Le parquet ouvre une enquête

Plusieurs terrains ont été donc détournés au profit de plusieurs personnalités grâce «à la complicité des élus locaux et le conservateur foncier». Ainsi, il leur a été établi des titres de propriétés, donc des livrets fonciers, sur la base «de simples attestations de jouissance délivrées par les APC».

C’est sur la base d’une plainte déposée auprès du magistrat instructeur, près le tribunal de Ghazaouet, par l’ex-député M. Bekioui, sur la base de nombreux dossiers de malversations et détournements de foncier touristique et de faux et usages de faux, qu’une enquête vient d’être ouverte par le parquet. Dans cette affaire, c’est le conservateur foncier de la daïra de Ghazaouet qui est le plus visé par cette instruction car comme l’a affirmé l’ex-député en s’appuyant sur des documents irréfutables «ce dernier est au centre de toutes ces malversations et faux en écritures». Plusieurs terrains ont été donc détournés au profit de plusieurs personnalités grâce «à la complicité des élus locaux et le conservateur foncier». Ainsi, il leur a été établi des titres de propriétés, donc des livrets fonciers, sur la base «de simples attestations de jouissance délivrées par les APC». Dans notre édition du 22 avril 2019, nous avons rapporté les déclarations explosives de l’ex-député M. Bekioui à ce sujet qui avait affirmé «avoir déposé des dossiers ficelés sur la dilapidation du foncier au niveau de la Daïra de Marsat Ben-M’hidi auprès du juge d’instruction près le tribunal de Ghazaouet», et de souligner que «l’instruction de cette affaire très grave a été bloquée par le clan de Tayeb Louh, l’ex-ministre de la Justice». Il a tiré aussi à boulets rouges sur le conservateur foncier qu’il considère «comme la pierre angulaire de ce trafic».
Il indiqua que «le conservateur foncier de Ghazaouet est derrière toutes ces falsifications d’actes de propriétés, de régularisation et de délivrance de faux-vrais livrets fonciers». Ce sont des centaines de documents qui ont été mis à la disposition de la Justice par l’ex-député prouvant toutes ces malversations et les faux en écriture et, à ce titre, il n’hésite pas à donner plus de précisions en affirmant que «le conservateur a acheté une villa à un parent de Tayeb Louh pour garantir sa protection contre d’éventuelles poursuites judiciaires». Ce sont donc des centaines d’hectares qui ont été détournés de cette manière par la maffia du foncier qui, en plus, avait «formulé des demandes d’investissements touristiques sur la base de ces faux-vrais livrets fonciers». Notons qu’à ce jour aucun responsable n’a été convoqué devant le juge d’instruction sauf qu’une enquête a été ordonnée par le Parquet. Affaire à suivre…
B. Soufi

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …