Home / Société & Region / Dispositifs Ansej-Cnac à El Tarf.. Sit-in des jeunes entrepreneurs

Dispositifs Ansej-Cnac à El Tarf.. Sit-in des jeunes entrepreneurs

Des jeunes entrepreneurs bénéficiant des avantages Ansej/Cnac de la wilaya d’El-Tarf ont observé hier vers matin un sit-in devant le siège de la direction d’Algérie Télécom de la wilaya pour demander le départ du directeur. Les jeunes entrepreneurs mécontents ont brandi des banderoles avec des slogans qui dénotent le malaise dans lequel se trouvent leurs entreprises de réalisation. Malaises imposés par la pratique bureaucratique, selon un jeune entrepreneur qui a rejoint ses collègues représentant les différentes communes de la wilaya. Certains jeunes entrepreneurs nous ont fait part de leur ras-le-bol de la bureaucratie administrative et du laxisme du premier responsable d’Algérie Télécom.
Certains jeunes entrepreneurs ont rejoint le sit-in pacifique à cause de leurs factures impayées depuis longtemps, d’autres à cause de la non-application du décret présidentiel avantageant les entreprises Ansej de 20% sur l’ensemble des projets à réaliser, alors que d’autres encore sur la non-invitation à participer aux appels d’offre. Cependant, un phénomène hante les jeunes entrepreneurs. Il s’agit du risque sur leur activité au cas où la situation perdure, en l’occurrence factures impayées et paralysie de leurs entreprises. En effet, ils sont contraints de payer des charges mensuelles aux différentes caisses de l’État afin de bénéficier des documents de mises à jour leur permettant de participer aux nombreux appels d’offre, faute de quoi ils sont automatiquement disqualifiés. Une requête, dont nous détenons copie, a été adressée par une douzaine de jeunes entrepreneurs au directeur général d’Algérie Télécom.
Parmi les points soulevés, on notera le refus du directeur opérationnel de la wilaya d’El-Tarf d’accorder des audiences aux jeunes entrepreneurs, la répartition des projets d’une manière douteuse et parfois frauduleuse, l’application à tort des 10% de la pénalité de retard… Une délégation a été composée à la fin du sit-in pour demander audience pour aujourd’hui lundi au wali d’El-Taref afin d’intercéder auprès du premier responsable d’Algérie Télécom dans le but de trouver un écho à leurs revendications.
M. R. G.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …