Home / Algérie / Distribution de l’eau potable à Annaba: Le spectre des robinets à sec

Distribution de l’eau potable à Annaba: Le spectre des robinets à sec

En termes de distribution d’eau potable, Annaba craint de revivre le calvaire de l’été dernier d’autant que, la semaine dernière, bon nombre de quartiers ont souffert le supplice des robinets à sec trois jours durant.
Aujourd’hui, la situation tend à retrouver la normale, mais les hideuses citernes sur tracteurs ont sillonné les rues laissant «La Colonne», «El Bouni» ou toute la «Plaine ouest» dans l’expectative. Pourtant, la rénovation et la réhabilitation de l’ancien réseau de distribution et la réalisation d’une conduite principale d’adduction adaptée à l’expansion continue de la ville, sont toujours en cours.
«Le programme d’urgence est en train de porter ses fruits», a indiqué le directeur des ressources en eau. Ceci se confirme, notamment, par la réhabilitation partielle des stations de traitement et des canalisations. Tout comme le raccordement du barrage de Mexa jusqu’à H’nichet sur 15 km dont les travaux ont été difficilement exécutés du fait de la nature accidentée du terrain.Ce dernier correspond à une grande mare d’eau difficilement accessible. Ce qui a imposé aux effectifs de travailler d’arrache-pied dans des conditions pénibles pour la pose de conduites dites de «1200». «Une importante partie des travaux a été achevée et les conduites sont soumises à un contrôle régulier pour éviter les fuites», a indiqué le même responsable. Ce raccordement servira de joint-venture pour relier les trois pôles Annaba-H’nichet-Tarf.Dans le but de renforcer les capacités d’adduction, il est programmé également, dans un proche avenir, le dédoublement des conduites. Ainsi, les dispositions pour la distribution de l’eau potable ont été prises et l’on est entré dans la dernière étape de la consolidation de l’alimentation de l’eau potable de ce programme d’urgence. En d’autres termes, Annaba avec ses localités alentours ne devraient plus manquer d’eau cet été.Le même programme d’urgence permettra, selon les responsables, d’économiser plus de 20.000 m3/jour. Cette eau potable est appelée à être distribuée sous la forme de nouvelles plages horaires.Certains quartiers seront alimentés quotidiennement et d’autres sans interruption.
Ces 20.000 m3 d’eau potable qui se perdaient lors les fuites ont été récupérées pour répondre aux besoins des habitants. Il faut reconnaître que depuis l’avènement de la nouvelle équipe à la direction des ressources en eau de la wilaya d’Annaba, il y a beaucoup d’améliorations dans la méthode de gérer le secteur de l’hydraulique. Ce qui n’était pas le cas durant les trois dernières années où les scandales avaient défrayé la chronique avec moult condamnations et révocations de responsables indélicats.Un mauvais souvenir qui n’empêche que, chez de nombreux abonnés de l’ADE, la prudence est de mise par ces temps caniculaires. Le nombre effarant des redevances impayés par ces mêmes abonnés, avec le préjudice financier à l’ADE que cela induit, est un facteur non négligeable pour, qu’enfin, l’eau potable ne manque plus dans les foyers.

Amir N.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …