Home / Sports / Djabou, Ziti et Rebiai suspendus face au MCA ESS : une élimination en coupe qui coute chère

Djabou, Ziti et Rebiai suspendus face au MCA ESS : une élimination en coupe qui coute chère

Finaliste malheureux de l’édition 2017, l’ES Sétif quitte prématurément la coupe d’Algérie après son élimination lundi à Béchar face à la JS Saoura lors des seizièmes de finale (0-1). Et comme un malheur ne vient jamais seul, l’Entente va perdre les services de trois de ses titulaires pour le prochain match en championnat face au MC Alger à savoir Djabou, Rebiai et Ziti. En effet, les joueurs en question seront suspendus pour la rencontre au sommet de la 17ème journée de Ligue 1 qu’abritera ce vendredi le stade du 8 mai 45. Si Rebiai, auteur d’une très belle performance à Béchar a été expulsé ce jour là pour cumul de cartons, ses deux coéquipiers Djabou et Ziti ont écopé chacun d’un avertissement pour contestation de décision, ce qui entraine automatiquement selon le règlement de la LFP leur suspension d’un match ferme.
De quoi rendre la tâche plus compliquée pour l’équipe d’Abdelhak Benchikha qui joue pratiquement une de ses dernières cartes dans l’optique de conserver son titre de champion d’Algérie, elle qui accuse déjà sept points de retard sur le leader constantinois qui reçoit en plus sur ses terres lors de cette journée le DRB Tadjenanet. Si la défection de Rebiai va contraindre le coach sétifien de titulariser à nouveau Ait Ouamar dans l’entre jeu, en revanche celles de Djabou et Ziti pose problème. En effet, l’ex sélectionneur national ne dispose pas de vraies doublures dans les postes de latéral droit et animateur offensif, même si les deux nouvelles recrues hivernales Obambo et Aouedj peuvent le dépanner pour ce match.
Cela dit, l’absence de Djabou face au Mouloudia reste tout de même un coup dur pour l’Aigle noir lorsqu’on sait le poids que représente le ” Messi ” algérien au sein de son équipe qui n’a pas encore digéré son élimination subie à la dernière minute de la rencontre face à la JS Saoura sur un penalty très litigieux accordé par l’arbitre Saidi consécutivement à un contact entre Bedrane et Djallit à l’intérieur de la surface de réparation. D’ailleurs, les Sétifiens qui rêvaient d’un neuvième sacre en coupe d’Algérie ont voulu beaucoup au referee qui l’accusent d’avoir nettement favorisé les locaux durant ce match. Plus grave encore, leur président Hassan Hammar aurait tenté d’agresser carrément Saidi aux abords des vestiaires avant de s’en prendre violemment à un journaliste d’une télévision privée ainsi qu’aux agents des forces de l’ordre.
On raconte même qu’une plainte a été déposée à son encontre par le journaliste en question qui l’accuse de l’avoir brutalisé physiquement. Une autre plainte aurait même déposée par un officier de police contre le joueur Benayad pour le même motif. Décidément cette élimination précoce en coupe d’Algérie risque d’avoir des conséquences fâcheuses pour le grand club d’Ain El Fouara à tous points de vue.

Mounir Ouassel

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …