Home / Actualité / Dossier des migrants: L’Algérie le traite «de manière positive»

Dossier des migrants: L’Algérie le traite «de manière positive»

L’Algérie a traité de manière «positive» le dossier des migrants clandestins africains, ont estimé, samedi à Chlef, les participants à une journée d’étude sur «L’immigration clandestine des Africains : réalité et enjeux», assurant que ces derniers avaient bénéficié d’une bonne prise en charge, jusqu’à leur rapatriement vers leur pays d’origine. Les intervenants, lors de cette rencontre, organisée par les bureaux locaux des Scouts musulmans algériens (SMA) et du Croissant-Rouge algérien (CRA), avec la participation de professeurs et nombre d’acteurs du mouvement caritatif et humanitaire, ont abordé le concept de l’immigration clandestine, et les causes ayant poussé les ressortissants des pays subsahariens à venir se refugier en Algérie, en tant que terre d’asile, pouvant apporter une sécurité socioéconomique. «Cette journée vise à aborder deux aspects liés à la migration africaine, le premier d’ordre promotionnel», pour mettre en lumière «le rôle et les efforts positifs de l’Algérie» dans le traitement de ce «dossier sensible», tandis que le second volet est relatif à la formation des jeunes commandants scouts, «sur la manière d’aborder ce genre de questions humanitaires», a expliqué le Commissaire de wilaya des SMA, Bensouna Kamel. Le même responsable a souligné, à l’occasion, les efforts consentis par l’Algérie dans la prise en charge des migrants africains clandestins, au même titre que leur rapatriement, après accord avec leurs pays d’origine, rappelant «les positions humanitaires du peuple algérien». Il a, en outre, souligné la «perspicacité des autorités publiques dans le traitement de ce dossier, loin des tensions que certaines organisations ont tenté de créer, sous affirmations fallacieuses d’atteintes aux droits humains». La rencontre a abordé le quotidien du citoyen algérien, qui a eu à cohabiter avec les ressortissants africains, a ajouté M. Bensouna, et les défis rencontrés par les autorités publiques lors de leur accueil, de leur prise en charge et leur rapatriement, conformément aux conventions internationales établies dans ce domaine. Djilali Sbaihia, représentant du CRA à Chlef, a également loué les conditions d’accueil réservées aux migrants subsahariens en Algérie, affirmant que leur «rapatriement s’est fait sur demande express de leurs pays d’origine». «L’Algérie est historiquement réputée pour ses positions en faveur des droits de l’Homme», a soutenu M. Sbaihia, signalant, à ce propos, le rapatriement de deux vagues de migrants clandestins accueillies à Chlef, la première englobant 144 migrants, et la 2e 345, et ce dans de très bonnes conditions, aux plans hébergement, restauration et prise en charge médicale. L’opportunité a permis à de nombreux jeunes commandants scouts de s’informer auprès de leurs aînés, tant des SMA que du CRA, sur la meilleure manière d’aborder et de traiter ce type de question humanitaire.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …