Home / Société & Region / Drean (El Tarf).. Le torchon brûle entre le P/APC et des élus

Drean (El Tarf).. Le torchon brûle entre le P/APC et des élus

L’Assemblée populaire communale de Drean traverse une zone de turbulences provoquée par un profond malaise entre le maire et un certain nombre de ses adjoints d’une part, et les adjoints et d’autres membres de l’exécutif d’autre part. L’instabilité qui a affecté l’exécutif dans l’exercice de ses fonctions a pris naissance le jour où le P/APC a décidé de procéder à un changement. Un changement qui a permis à deux élus de rejoindre l’exécutif et à deux autres d’en être exclus et ce, depuis quelques mois. D’autres facteurs ont favorisé le terrain à une guéguerre dont l’écho ne dépassait pas le seuil des bureaux à un moment donné pour être une guerre ouverte les jours qui suivirent. Les deux membres exclus n’ont pas tardé à saisir la tutelle pour dénoncer certains dépassements perpétrés par le P/APC dans la gestion des affaires de la commune, d’après leurs déclarations.
Aucune suite ne leur a été accordée du temps de l’ancien wali rappelé à la wilaya de Sétif. La confection de la liste nominative des bénéficiaires de l’allocation de 6000.00 DA destinée aux familles nécessiteuses a été marquée comme un pas en avant vers l’escalade. L’affichage de la liste, rappelons-le, n’est pas passé sous silence ni même dans le calme. En effet, le siège de l’APC de Drean a été pris d’assaut par les mécontents dont les noms ne figuraient pas sur la dite liste des bénéficiaires qui a été arrêtée au nombre de 3113 noms. Une anarchie indescriptible a secoué le siège de la commune et une femme d’un certain âge prise de malaise a dû être évacuée vers le centre de santé de la ville par les éléments de la protection civile. Cette malencontreuse ambiance a ravivé les discordes existant entre le P/APC et certains de ses adjoints.
Une querelle a aussitôt éclaté entre le maire et deux de ses membres en plein jour et en présence de citoyens dans le hall du siège de la commune. Les deux adjoints (A.S.) et (D.H.) se sont aussitôt dirigés vers le le tribunal de Drean pour déposer plainte contre le P/APC pour dilapidation de deniers publics et mauvaise gestion. Un élu nous a confirmé la nouvelle, ajoutant que les deux adjoints ont été reçus par le procureur de la République près le tribunal de Drean et leur a demandé de se doter de documents administratifs confirmant leurs déclarations en vue d’ouvrir une enquête judiciaire dans ce sens. Un rendez-vous est fixé dimanche pour que les deux adjoints constituent un dossier solide pour entamer les procédures de justice à l’encontre du maire.
A titre de rappel, l’adjoint D.H. en plus de sa qualité de membre de l’exécutif, a également la qualité de présidente de la commission des affaires sociales. D’autres citoyens mécontents de la gestion de leur commune se sont donné rendez-vous aujourd’hui dimanche pour marquer un sit-in devant le siège de la commune en signe de mécontentement de la gestion de leur commune. Ces querelles et discordes auront sans nul doute un impact des plus négatifs sur le quotidien du citoyen. Ce dernier est déterminé, vu la conjoncture actuelle, à recouvrer ses droits les plus élémentaires bafoués.
M. R. G.

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …