Home / Algérie / Droits de l’enfant: Programme scientifique de la part de SOS enfant

Droits de l’enfant: Programme scientifique de la part de SOS enfant

Dans le but de sensibiliser la société civile en général, et la communauté universitaire en particulier sur les droits de l’enfant, et dans l’optique d’une meilleure prise en charge de l’enfance, l’association SOS Enfant propose sous le slogan «Tous ensemble pour une meilleure prise en charge de l’enfance», des conférences-débats autour de la question des droits de l’enfant, aujourd’hui, lundi, au niveau de l’auditorium de l’université Mouloud-Mammeri à Hasnaoua. C’est ainsi qu’entre 9h30 et 10h, on assistera à une communication sous le thème «Comportement parental et genèse de délinquance» qui sera présentée par Mme Senous avant de laisser la place à une autre communication sous le thème «Droits de l’enfant et cybercriminalité», présentée par M Aliane. Ensuite, il y aura un débat autour des deux communications qui sera ouvert pour l’assistance.
«Le mouvement associatif et l’évolution des droits de l’enfant» sera un autre thème qu’aura à décortiquer Mme Ayadi Zineb lors d’une conférence-débat. A l’occasion, les responsables de l’association SOS Enfant mettront en place un stand d’adhésion qui est prévu pour ceux et celles qui désirent intégrer l’association. Notons que sur le plan mondial, la prise de conscience des droits de l’enfant s’est faite au lendemain de la Grande Guerre, avec l’adoption de la Déclaration de Genève, en 1924. Le processus de reconnaissance des droits de l’enfant a continué sous l’impulsion de l’ONU, avec l’adoption de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959. La reconnaissance de l’intérêt de l’enfant et de ses droits se concrétise le 20 novembre 1989 avec l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant qui est le premier texte international juridiquement contraignant consacrant l’ensemble des droits fondamentaux de l’enfant. Les droits de l’enfant sont des droits humains. Ils ont pour vocation de protéger l’enfant en tant qu’être humain.
Ainsi, tout comme les droits de l’homme de manière générale, les droits de l’enfant sont constitués de garanties fondamentales et de droits humains essentiels.

Khaled Haddag

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …