Home / Société & Region / El-Tarf.. Les habitants veulent un marché de fruits et légumes

El-Tarf.. Les habitants veulent un marché de fruits et légumes

Les habitants de la ville d’El-Tarf réclament leur droit à un marché hebdomadaire, qu’il soit couvert ou à l’air libre, au niveau de leur ville, et qui leur permettra de s’approvisionner de manière régulière en produits de consommation et usage quotidiens tels fruits, légumes et autres produits consommables. La ville d’El-Tarf, rappelons-le, ne dispose pas de marché hebdomadaire, et les habitants ont adressé de nombreuses requêtes et demandes dans ce sens aux autorités civiles, sécuritaires et au président d’Apc d’El-Taref.
Aucune suite ne leur a été communiquée jusqu’à présent, d’après un citoyen qui nous a remis une copie de la demande signée par plus de 150 citoyens. Contacté par téléphone, le maire d’El Taref, Belaid Bediaf, nous a affirmé le caractère légitime et légal de la demande des citoyens et compte la soumettre à la commission chargée de statuer sur le cas. Toutefois, il s’est engagé à émettre un avis favorable en tant que membre de la commission. Il est à rappeler que les habitants de la ville d’El-Tarf et sa périphérie n’ont d’autre choix pour s’approvisionner en fruits et légumes que de se déplacer vers la ville de Ain El Assel distante de 07 kilomètres environ. Les commerçants qui ont élu domicile à la ville d’El-Tarf au nombre ne dépassant pas la dizaine imposent leur diktat aux habitants, que ce soit en matière de qualité de la marchandise ou de son prix, ajoute un autre citoyen parmi les signataires. Les habitants de la ville d’El-Tarf demandent la création d’un marché hebdomadaire et proposent dans leur pétition une activité du dit marché durant, et exclusivement la période matinale de chaque vendredi, soit une durée ne dépassant pas quatre heures.
Le lieu de l’implantation du marché est déjà ciblé et a fait l’objet d’une proposition au P/Apc d’El-Tarf. Il s’agit de la cité dite route de Ain Khiar pour laquelle les riverains ont émis des avis favorables. «Je préfère faire mes courses devant chez moi chaque vendredi que de me déplacer quotidiennement à Ain El Assel pour un kilogramme de pommes de terre», affirme un citoyen habitant la cité où la création du marché hebdomadaire est suggérée. La balle est dans le camp du maire d’El-Taref pour apporter son soutien à l’ensemble des membres de la commission appelée à statuer sur le sort du marché hebdomadaire de la ville d’El-Tarf, demande qualifiée de légitime.
M. R. Goubaa

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …