Home / International / Election présidentielle russe: Poutine candidat

Election présidentielle russe: Poutine candidat

Après avoir «fait durer le suspense» dans la matinée d’hier, en déclarant qu’il allait décider «prochainement», le président russe Vladimir Poutine a enfin annoncé quelques heures après sa candidature pour un quatrième mandat à la tête de la puissante Fédération.

A la tête de la Russie depuis plus de dix-sept ans, M. Poutine faisait planer le doute sur son éventuelle candidature. Une victoire le placerait à la tête du pays jusqu’en 2024. «J’annonce ma candidature au poste de président de la Russie», a déclaré Vladimir Poutine qui a fait son annonce de candidature pour le scrutin de mars 2018 lors d’une rencontre avec les ouvriers d’une usine à Nijni Novgorod, sur la Volga, retransmise en direct à la télévision. Peu d’observateurs doutaient que Vladimir Poutine, à la tête de la Russie depuis plus de dix-sept ans, serait candidat à sa réélection, malgré les tergiversations du Kremlin qui a fait durer le suspense pendant plusieurs jours.
Alors que les Russes sont appelés aux urnes le 18 mars prochain, Vladimir Poutine a annoncé qu’il déciderait très bientôt s’il est candidat à la septième élection présidentielle de l’histoire de la Fédération de Russie. Alors qu’il participait à une remise d’un prix dans le cadre de la première Journée du bénévolat hier, Vladimir Poutine a annoncé qu’il déciderait prochainement de sa candidature à l’élection présidentielle russe qui aura lieu en mars 2018.
Interrogé quant à son éventuelle candidature, au sujet de laquelle plusieurs rumeurs courent depuis quelques mois, Vladimir Poutine a fait savoir qu’il en déciderait «très prochainement».
Il a en outre expliqué qu’il tiendrait compte du soutien dont il jouit auprès de l’opinion pour faire son choix. Devant un public composé de nombreux jeunes, le président russe a volontairement entretenu le suspense. «Puisque vous me posez la question, j’ai une question à vous poser : si jamais [je me présentais], vous, me soutiendrez-vous ?», a-t-il lancé avant de recueillir de vives acclamations.
Le 18 mars prochain donc, qui marquera aussi l’anniversaire de la réunification de la Crimée et de la Russie, les citoyens de la Fédération de Russie seront appelés aux urnes pour le premier tour de la septième élection présidentielle de l’histoire du pays.
Il pourrait s’agir de la quatrième candidature de Vladimir Poutine, qui avait déjà participé aux élections de 2000, 2004 et 2012. Parmi les candidats probables ou déclarés figurent déjà Grigori Iavlinski, fondateur du Parti démocratique russe unifié Iabloko («la pomme» en russe), Gennady Ziouganov, chef de file du Parti communiste, Vladimir Jirinovski, leader du Parti libéral-démocrate, Katia Gordon, journaliste, chanteuse et militante pour les droits des femmes, ou encore l’ex-jet-setteuse Ksenia Sobtchak.
Elu au suffrage universel direct lors d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours, le prochain président dirigera la Russie de 2018 à 2024. Depuis la réforme de 2008, le mandat présidentiel est passé de quatre à six ans.
A 65 ans, Vladimir Poutine pourrait se lancer dans une course présidentielle dans laquelle il ferait figure de favori. En 2012, alors qu’il était chef du gouvernement depuis quatre ans, Vladimir Poutine avait été élu dès le premier tour avec 63% des voix. Le mandat qui s’achève a avant tout été marqué par le renforcement très remarqué du rôle de la Russie sur la scène internationale, notamment dans le conflit syrien où Moscou est devenu un acteur incontournable de la guerre contre l’Etat islamique autant que du processus de paix.

Amar Ighil

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …