Home / International / Elections législatives en Irak: Tourner la page Daech

Elections législatives en Irak: Tourner la page Daech

Les Irakiens ont voté, hier, pour décider du maintien ou non du Premier ministre Haider al-Abadi, parvenu en 2014 à son poste. Une attaque terroriste a été perpétrée par Daech pendant les élections.

Près de 24,5 millions d’électeurs devaient élire les 329 députés du futur Parlement. Les votants affichaient leur désir de changement pour remettre sur pied le pays en lambeaux après la guerre contre Daech.
Quelle que soit leur confession ou leur province, nombre d’Irakiens affirmaient voter pour chasser les requins de la corruption alors que la tâche principale du nouveau Parlement sera de superviser la reconstruction du pays.
L’Irak a obtenu en février 30 milliards de dollars d’engagements internationaux pour cet objectif, mais les Irakiens craignent que cet argent finisse dans les poches des politiciens.
J’ai voté pour un candidat qui ne s’est jamais présenté, j’espère que ces nouveaux répondront aux souhaits des Irakiens qui souffrent de la corruption depuis 15 ans, affirme Mohammed Jaafar, 80 ans, dans la province de Diwaniyah, au sud de Baghdad, cité par l’AFP. A Mossoul, Omar Abed Mohammed, chômeur de 32 ans. A Qaraqosh, ville chrétienne proche de Mossoul, les électeurs ont dit désirer la stabilité et surtout faire cesser l’exode des chrétiens dans une ville où seule une petite partie des 50.000 habitants sont revenus après trois années d’occupation jihadiste.
Face à M. Abadi, se trouvent sur les rangs son prédécesseur Nouri al-Maliki -qui n’a pas digéré d’avoir été écarté en 2014- et Hadi al-Ameri, un proche de l’Iran qui a même combattu sous son drapeau dans la guerre avec l’Irak (1980-1988). Ce dernier est à la tête d’une liste regroupant les anciens du Hachd al-Chaabi, milices populaires luttant contre Daech. Ammar al-Hakim et le leader populiste Moqtada Sadr, sont candidats aux élections. Les Irakiens souhaitent tourner la page de Daech avec ces élections. Une attaque a été perpetrée par les terroristes pendant les élections.
L’attaque menée par des éléments de Daech visant un poste de police et les forces des Hachd al Chaabi dans le sud-ouest de Kirkouk, a fait quatre morts parmi les forces de la police, deux autres parmi les Hachd al-Chaabi (Unités de mobilisation populaire) et deux blessés. Malgré la mise en place des mesures de sécurité strictes, hier, a été marquée par une attaque au mortier de Daech.
Quatre obus ont été tirés, dont un s’est écrasé près d’un bureau de vote et a fait quatre blessés parmi les électeurs à Saida, une région dans la province de Diyala.
Les forces irakiennes continuent de déployer tous leurs moyens afin d’assurer la sécurité des élections législatives.
Les terroristes de Daech ont occupé, en 2015, nombre de provinces, dont Mossoul où le calife autoproclamé Abou Bakr El Baghdadi a proclamé la fondation de Daech. Les terroristes exploitaient le petrole des provinces occupées et l’écoulaient au marché parallèle. L’armée irakienne a lancé une importante action militaire contre Daech et récupéré les provinces occupées. Les terroristes fuient vers d’autres pays, dont l’Afghanistan.

 

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …