Home / Actualité / Electricité: L’Algérie et le Maroc approvisionneront la Tunisie

Electricité: L’Algérie et le Maroc approvisionneront la Tunisie

Pour faire face à la demande importante en électricité, la Tunisie sera approvisionnée par l’Algérie et le Maroc. En effet, un accord a été signé vendredi dernier entre la Sonelgaz et l’Office marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONE) et la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) pour approvisionner la Tunisie en électricité, a déclaré avant-hier Mohamed Arkab, le P-DG de Sonelgaz. A travers cet accord, l’Algérie et le Maroc doivent fournir à la Tunisie entre 200 à 300 megawatts (MW), a relevé le P-DG de Sonelgaz, en marge d’une rencontre avec les entreprises nationales spécialisées dans la réalisation des réseaux électriques.
Cet accord avait été annoncé début juillet par le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, qui avait déclaré que son département est «sur le point de lancer l’opération d’exportation de l’électricité vers la Tunisie». Pour le responsable du département de l’Energie, l’Algérie «enregistre une autosuffisance en matière d’électricité et s’oriente vers l’exportation d’une quantité de cette ressource énergétique vers la Tunisie voisine, notamment ses zones frontalières». Dans ce sens, M. Guitouni avait estimé que c’est «le renforcement des installations énergétiques, électriques et gazières» qui a «contribué largement à l’ouverture de perspectives d’investissement, notamment dans les domaines industriel et agricole».

Sonelgaz présente en Libye

Par ailleurs, Mohamed Arkab a affirmé qu’en Libye, les activités de Sonelgaz concernent «la maintenance des équipements électriques de ce pays», ajoutant qu’il existe un projet de partenariat entre les deux pays pour la production de l’électricité en Libye. En matière d’exportation de l’énergie électrique, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, avait déclaré il y a quelques jours que «dans un premier temps, nous comptons nous lancer, durant les années à venir, dans l’exportation de l’énergie électrique vers la Libye (3000 Mgwt) et la Tunisie (300 mgwt)», tout en annonçant la réalisation et le renforcement en cours des réseaux de transport de cette énergie de l’Algérie vers ces deux pays. Pour rappel, l’Algérie, qui a investi 150 milliards de dollars dans les centrales électriques, a enregistré «une hausse de production de l’énergie électrique à 18.000 mgwt actuellement contre 5000 mgwt en 2000, grâce à la mise en service de nombre de projets stratégiques», avait-il souligné. Avec la nouvelle centrale électrique de Boufarik, dotée d’une capacité de production de 702,129 mgwt ainsi que d’autres projets en cours, le département de l’Energie compte amener les capacités de production nationale à 25.000 mgwt à l’horizon 2025.

Malika B.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …