Home / Temps réel / Elle appelle à une grève nationale le 10 avril prochain.. La CSA rejette les décisions du chef de l’Etat

Elle appelle à une grève nationale le 10 avril prochain.. La CSA rejette les décisions du chef de l’Etat

Soutenant le mouvement populaire dans sa marche contre le pouvoir, la Confédération des Syndicats Algériens (CSA) appelle à une grève nationale dans tous les secteurs, accompagnée d’une marche le 10 avril prochain. Dans un communiqué transmis hier à notre rédaction, la CSA, composée des syndicats suivants : UNPEF, CNAPESTE, SNAPEST, SNTE, SNAP, CNII, SNTFP, SATEF, CELA, SNVFAP, CNES et SNTMA, a appelé les travailleurs de tous les secteurs à fortement se mobiliser, pour scander leur refus au nouveau gouvernement nommé par le chef de l’Etat. A cet effet, la confédération a étudié, lors d’une réunion tenue entre ces syndicats le 01 avril, la situation politique actuelle du pays. Suite à cette rencontre, les syndicats ont pris nombre de décisions, assurant leur soutien au mouvement populaire.
Il s’agit, entre autres, du refus des décisions évoquées dans la lettre du président, le 14 mars dernier, du refus de toute intervention étrangère dans les affaires intérieures du pays, le lancement d’un appel aux algériens pour poursuivre le mouvement populaire, tenir compte des revendications du Hirak en désignant de nouvelles personnes pour assurer la période de transition, et enfin, le lancement d’un appel à une grève générale, en plus d’une marche le 10 avril prochain. En outre, ce communiqué intervient au lendemain de la nomination du nouveau gouvernement Bedoui. A cet effet, les treize syndicats rallient la cause du mouvement populaire.
En effet, depuis l’annonce des noms des nouveaux ministres, plusieurs rassemblements ont été observés à travers plusieurs régions du pays pour scander le départ du système ainsi que le refus de toutes les décisions prises par ce dernier. Désormais, le peuple est prêt à tout faire pour l’aboutissement de ses revendications, qui visent la création d’une Algérie nouvelle, «sans aucun corrompu à bord». En effet, depuis le 22 février dernier, les mouvements de protestation se sont succédé. Tout au long de la semaine, divers secteurs ont rejoint, un par un, le mouvement populaire, pour exiger le départ du système politique actuel. Jusqu’alors, les spectaculaires marches pacifiques observées chaque vendredi confirment la détermination du peuple de faire valoir ses revendications.
Radia Choubane

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …