Home / Société & Region / Elle devait débuter hier.. La fête de l’olivier d’Ifigha reportée

Elle devait débuter hier.. La fête de l’olivier d’Ifigha reportée

La manifestation qui devait célébrer l’olive à Ifigha et qui était prévue pour hier et aujourd’hui, a été annulée pour des raisons sécuritaires comme l’expliquent les organisateurs. Dans un communiqué rendu public, le comité d’organisation de cette fête soulignera que tenant compte de «la conjoncture politique actuelle du pays et conscients des enjeux sécuritaires liés à cette situation particulière, le comité organisateur a pris la décision du report de la fête de l’olive d’Ifigha prévu pour les 15 et 16 mars 2019 à une date ultérieure».
Une soixantaine d’exposants devaient prendre part à cette manifestation qui célèbre l’arbre du soleil. Les différents acteurs intervenants dans ce créneau devaient aussi discuter des moyens à mettre en œuvre en vue de faciliter le processus de labellisation de l’huile d’olive qui peut intervenir grâce à l’introduction de nouvelles techniques dans le ramassage des olives et de leur trituration, en plus d’un bon entretien des oliviers durant les quatre saisons de l’année, afin que ceux-ci produiront de meilleurs quantités d’olives. La labellisation devra mettre fin au non-respect de certaines conditions inhérentes à l’obtention d’une bonne qualité d’huile. Des échantillons d’huile d’olive prélevés dans plusieurs daïras de la wilaya, présentent dans beaucoup de cas un fort taux d’acidité supérieur à 3 % alors que la norme internationale est de 0,8%. Plusieurs facteurs expliquent cette situation. On peut citer la longue durée de stockage des olives au niveau des champs et des unités de transformation (les normes requises pour l’obtention d’un produit de qualité sont de 72 heures maximum de stockage), le non-tri des olives avant la trituration, leur stockage dans des sacs en plastique, etc.

La DSA encourage les oléiculteurs
Dans le cadre de l’encouragement de l’oléiculture dans la wilaya de Tizi-Ouzou avec l’avènement de la saison de plantation et de greffage, la Direction locale des services agricoles (DSA) a préparé une campagne visant à épauler les agriculteurs dans leur mission, en les invitant à venir s’inscrire auprès des subdivisions agricoles locales afin de bénéficier de ce programme et pouvoir ainsi promouvoir cette culture chère aux Kabyles. Ceci surtout que nous sommes à l’orée de l’aboutissement du processus de labellisation de l’huile d’olive de la région afin de lui permettre un meilleur cadre commercial et une meilleure promotion. C’est ainsi que la direction des services agricoles de la wilaya de Tizi-Ouzou a lancé un appel aux agriculteurs intéressés par l’opération de plantations oléicoles, afin de venir s’approvisionner en plants suite à une inscription auprès des subdivisions agricoles de Daïras, ceci à raison d’un prix raisonnable à débourser puisque l’unité sera subventionnée à 200 DA. Par ailleurs, les agriculteurs intéressés par l’opération de greffage de l’oléastre, ont été priés de s’inscrire auprès de leurs subdivisions agricoles. Pour ce faire, cette opération est subventionnée par l’Etat à raison de 150 DA le sujet greffé. Ceci au moment où, et toujours dans le cadre de l’encouragement de l’oléiculture, beaucoup d’exploitations agricoles à travers la wilaya, ont bénéficié d’aides conséquentes de la part de la DSA qui a distribué des centaines d’arbustes dans le cadre de la densification de la surface oléicole qui se réduit de plus en plus et d’une année à l’autre, compte tenu des feux de forêts et du vieillissement des oliviers. Sachant que l’huile d’olive possède une richesse énorme de par ses innombrables vertus sanitaires, il faut tenir compte aussi que ce fruit reste d’un soutient important pour l’économie de la région en générale et celle de beaucoup de familles kabyles en particulier. Ces familles qui ont hérité depuis des lustres cette culture de nos aïeux, font de sorte à s’organiser autour de cette culture afin de la préserver de mieux en mieux, et s’en servir pour leur bien et le bien de l’économie de la région en général.
Khaled Haddag

About Letemps

Check Also

CHLEF.. Absence de campagnes de lutte contre les insectes

Les grandes chaleurs arrivent à grands pas et la ville de Chlef est déjà envahie …