Home / Société & Region / Elles distribuent des repas chauds, couvertures et vêtements: La DAS et la police de Chlef au secours des SDF

Elles distribuent des repas chauds, couvertures et vêtements: La DAS et la police de Chlef au secours des SDF

La direction de l’action sociale de la wilaya de Chlef poursuit ses actions caritatives à travers les quatre coins du chef-lieu en cette période de froid glacial, par la distribution de repas chauds aux personnes en difficulté et en particulier aux sans-domicile-fixe avec la participation de la police. Ce lundi 12 février, des éléments de la DAS et de la sûreté de wilaya ont effectué une sortie nocturne à la recherche des sans-abri sur les différents lieux et places publics pour leur offrir des repas chauds sur place avec une boisson, et selon les cas, notamment pour les femmes et les enfants en bas âge, des biscuits, des chaussures, des vêtements ou des couvertures pour les prémunir du froid. «L’opération de solidarité en collaboration avec la sûreté de wilaya a débuté depuis le mois d’octobre de l’année écoulée et nous avons mis à la disposition de ces sans-abri un centre d’hébergement qui a été aménagé par la DAS et le Croissant-Rouge Algérien (CRA) depuis cette date, mais certains d’entre eux ont préféré la rue, et c’est leur choix», a déclaré le directeur de la DAS, Salah Bouabdellah.
La particularité de cette brigade qui se compose des services de la DAS et de la police est le dévouement de ses membres, tous bénévoles. La DAS essaie tant bien que mal de venir en aide à des personnes dans le besoin ou en situation précaire en ces moments difficiles.
Une couche de la population très vulnérable, sans toit et sans ressources. Un repas chaud en cette nuit froide est le bienvenu et réconfortant, et un mot gentil tout autant. Cette louable initiative apporte du baume au cœur de nombreux citoyens frappés par les aléas de la vie. Ils viennent de tous les coins de la wilaya à la recherche d’une vie meilleure ou tout simplement pour fuir un environnement familial ou social hostile.
A relever que la patrouille caritative propose aux sans-abri de les ramener au centre d’accueil, notamment celui de l’établissement des personnes âgées. Pour la plupart, ils refusent catégoriquement d’être déplacés et préfèrent rester à même le sol dans un climat très frais.
Pour ceux qui acceptent l’offre, ils ne restent pas longtemps dans le centre d’accueil et claquent vite la porte. Signalons que la DAS et la sûreté de wilaya ne sont pas les seuls à se pencher sur les misères des sans-abri et des déshérités : le Croissant- Rouge Algérien (CRA) et d’autres associations caritatives, à l’image d’El Irchad oual Islah, qui lancent des actions d’aide et de secours ponctuelles.

A. Ali

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …