Home / Actualité / En dépit de la hausse de production de cette énergie: Les coupures d’électricité sont inévitables

En dépit de la hausse de production de cette énergie: Les coupures d’électricité sont inévitables

Les coupures récurrentes en électricité signalées durant la période d’été, notamment dans le Sud du pays, sont principalement dues à la faiblesse du réseau national de distribution, et non au manque de production de cette énergie.

En raison de la hausse des températures et de la canicule frappant plusieurs régions du pays, notamment le Sud durant l’été, la consommation en matière d’électricité triple. Ce qui engendre des coupures fréquentes, contestées par les citoyens des zones concernées. Le président directeur général du groupe Sonelgaz, Mohamed Arkab, a lié ces coupures à la «déficience» du réseau national de distribution et non pas à un problème de production. Arkab a indiqué lors d’un point de presse animé en marge de la rencontre avec les entreprises de réalisation des réseaux électriques que l’alimentation en électricité ainsi que les coupures récurrentes enregistrées en matière d’électricité ont été parmi les priorités du secteur. Il a, à cet effet, révélé que son Groupe rencontre certaines difficultés dans la réalisation du réseau national de distribution de l’électricité. Pour remédier à cela, il a fait appel aux entreprises de réalisation afin d’investir dans le domaine pour permettra l’accélération de la réalisation des travaux pour couvrir la demande croissante. Arkab a toutefois reconnu l’impossibilité d’éliminer les coupures d’électricité à l’heure actuelle, et ce, à cause de certains problèmes d’ordre technique enregistrés surtout dans le Sud, caractérisé par de fortes températures, ces dernières semaines. «Les coupures sont inévitables», a-t-il prévenu. Niant l’existence de coupures d’électricité programmées, Arkab assure les citoyens quant à l’abondance de la production et de la distribution de cette énergie qui connaît une forte demande en été. Selon lui, la production nationale de l’électricité est suffisante et dépasse «plus de 18.000 mégawatts d’électricité en plus de l’extension du réseau électrique haute tension de plus 30.000 kilomètres». Il a indiqué que Sonelgaz ambitionne de réaliser de nouvelles performances. «La consommation en énergie sera, selon ses termes, modérée durant cet été et pourrait atteindre les 15.700 mégawatts, soit en hausse par rapport à la même période de l’année 2017 (14250 MGW)», a-t-il expliqué. Il a, dans le sillage, fait part de l’existence de 8.000 mégawatts de capacités additionnelles en cours d’achèvement.

Renforcement du réseau

Sonelgaz a en outre pris de nouvelles dispositions pour réaliser de nouveaux projets performants et à moindre coût. Il citera comme exemple la mise en service dernièrement de la station dans les Hauts plateaux à Sétif. La station a une capacité de production d’électricité qui s’élève à 1200 mégawatts, dont 700 mégawatts sont dans le réseau de distribution d’énergie électrique a-t-il assuré. Le PDG a fait part également de la nouvelle station de Cap Djenet d’une capacité de 1200 mégawatts qui sera mis en service la semaine prochaine. «Nous allons mettre en place des groupes d’intervention rapide en cas de panne afin que nos clients ne soient pas pénalisés par les coupures d’énergie électricité ou gaz», a-t-il souligné. Saisissant l’occasion, le PDG de Sonelgaz a mis l’accent sur la nécessité de rationaliser la consommation afin d’assurer une distribution rationnelle. Il a, dans ce sillage, annoncé le lancement prochain d’un nouveau système intelligent pour contrôler la consommation d’électricité et, par la même occasion, la rationalisation de ses dépenses pour assurer l’approvisionnement des secteurs de l’Agriculture et de l’Industrie en énergie nécessaire. Il a révélé enfin que l’État consacre annuellement «plus de 300 milliards de dinars pour la réalisation des infrastructures destinées à économiser de l’énergie».

Fella Hamici

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …